Bollywood

Box-office : Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga accepté en dépit de son thème tabou

« Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga » est l'histoire d'une fille qui veut de l'amour, mais elle en est privée à cause de certaines pressions de la société. Sweety (Sonam Kapoor Ahuja) vit à Moga, Pendjab. Elle est la fille de Balbir Singh Chaudhury (Anil Kapoor) qui dirige une grande usine de textile.

Sweety complète son éducation supérieure et Balbir commence à chercher un garçon pour sa fille. Babloo (Abhishek Duhan), le frère autoritaire de Sweety, finit par réaliser que sa sœur aime secrètement quelqu'un.

Quand elle se rend à Delhi pour rencontrer son amoureux, Babloo la suit. Sweety a vent de cela et elle s'enfuit. Elle se cache dans un auditorium où elle rencontre le réalisateur de théâtre, Sahil Raza (Rajkummar Rao). Sweety suit les répétitions de la pièce et remarque qu'elle semble n'avoir pas d’âme. Elle conclut qu'il apparaît que le réalisateur n'est jamais tombé amoureux.

C'est le coup de foudre pour Sahil. Babloo y débarque et Sahil aide Sweety à s'enfuir. Sahil est si amoureux de Sweety qu'il se rend à Moga. Il prétend qu'il y doit conduire un atelier de travail et il est aidé dans sa mission par Chatro (Juhi Chawla). Babloo informe Balbir et Beeji (Madhumalti Kapoor) que Sweety aime Sahil, un garçon de foi musulmane. Balbir est choqué et décide de trouver immédiatement un autre garçon pour Sweety.

Entre-temps, Sahil apprend que la famille de Sweety a découvert la raison de sa présence. Sahil est heureux, car il pense que Sweety l'aime. À l'occasion de l'anniversaire de Beeji, Sahil rencontre Sweety en privé et lui déclare sa flamme. Sweety lui confie qu'elle ne l'aime pas, car elle est attirée par une fille.

Le thème de Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga est progressif. L’homosexualité demeure un thème tabou pour la plupart des cinéastes indiens. Le film se termine sur une solution trop simpliste, diluant ainsi l'impact.

Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga a démarré avec de Rs 29 millions vendredi dernier. C’était un score décent pour un film avec un thème peu conventionnel. Il a terminé son premier week-end avec Rs 135,3 millions.