Bollywood

Box-office : Uri - The Surgical Strike au Club des Milliardaires en dix jours

Uri - The Surgical Strike est un film qui est en train d’écrire une belle page dans le cinéma indien. Dès sa sortie en Inde, ce long-métrage à petit budget a gardé une certaine stabilité au box-office.

Dix petits jours lui ont suffi pour franchir le cap du milliard de roupies et ainsi intégrer le prestigieux Club des Milliardaires avec Rs  1 milliard 89 millions au compteur. L’œuvre cinématographique signée Aditya Dhar devient, ainsi le film le plus rapide à réaliser cet exploit dans sa catégorie, alors que Tanu Weds Manu Returns l’a fait après 11 jours d’exploitation.

Découvrez ci-dessous le nombre de jours mis par les films à petit budget pour intégrer le Club des Milliardaires :

  1. Uri - The Surgical Strike – 10 jours
  2. Tanu Weds Manu Returns - 11 jours
  3. Stree - 16 jours
  4. Raazi - 17 jours
  5. Badhaai Ho - 17 jours
  6. SKTKS - 25 jours

Revenons à Uri – The Surgical Strike qui a engrangé Rs 500 millions en cinq jours, Rs 750 millions en huit jours et Rs 1 milliard en dix jours. Le film n’est pas seulement le premier film de 2019 à faire son entrée dans le Club des Milliardaires, mais c’est également le premier blockbuster de 2019. Uri – The Surgical Strike a devancé les recettes de Zero (Shah Rukh Khan)

En dix jours seulement, Uri – The Surgical Strike a dépassé les recettes totales de Zero, la grosse production avec Shah Rukh Khan ! Sorti le 21 décembre 2018, ce film, à ce jour, a récolté Rs 902,7 millions. Le long-métrage du cinéaste Aditya Dhar a réalisé un bel exploit avec Rs 68 millions, augmentant ses recettes à Rs 1 milliard 158,7 millions.

Le thème séduit

Uri - The Surgical Strike est un film basé sur les vrais événements entourant des frappes chirurgicales effectuées par les forces de l’armée indienne en réponse à des attaques les plus meurtrières dont avait été victime l’armée indienne en septembre 2016. Le long-métrage débute avec des soldats indiens tombant dans un piège à Manipur, suivi de représailles par les forces tout au long de la frontière Inde - Myanmar. Le Major Vihaan Shergill (Vicky Kaushal) veut faire ses adieux à l’armée à cause de la santé précaire de sa mère qui souffre d’Alzheimer. Entre-temps, des groupes terroristes pakistanais mènent une attaque sur le camp de l’armée indienne, situé à Uri au Cachemire. Le bilan de ces attaques est lourd. L’ami de Vihaan et son beau-frère, le Capitaine Karan Kashyap (Mohit Raina) et autres collègues font partie des victimes. Sous le coup de l’émotion et animé par la vengeance, Vihaan Shergill ne veut plus quitter l’armée et va mener des frappes chirurgicales contre les ennemis. Il se voit confier la responsabilité de mettre sur pied une équipe pour diriger les frappes chirurgicales sous la supervision du PMO (Prime Minister Office) – dirigé par Govind Bhardwaj (Paresh Rawal) avec des ordres spécifiques venant du Premier ministre (Rajit Kapur) lui-même. L’agent spécial Pallavi (Yami Gautam) aide Vihaan à détecter les sites pour lancer les offensives et donne des informations sur les cibles. Le film montre l’exécution de ces frappes chirurgicales.

Uri - The Surgical Strike, écrit et dirigé par Aditya Dhar, nous fait penser au film de Hollywood, Zero Dark Thirty, basé sur une vraie opération militaire secrète. Le film indien comprend des éléments de fiction pour le rendre plus acceptable aux cinéphiles. Il est à la fois inspirant et divertissant.


Uri: The Surgical Strike tourné en plusieurs langues

Uri: The Surgical Strike, le premier succès de 2019, a attiré l'attention de cinéastes du sud de l'Inde. Plusieurs d'entre eux ont montré un vif intérêt à tourner cette mine d'or dans les langues les plus populaires. Des négociations ont débuté pour des remakes en tamoul, télougou et malayalam. Le succès du film original demeure le fait que les cinéphiles ont pu établir un lien avec le contenu et à cause de l'approche réaliste avec laquelle le thème a été abordé.

Le producteur du film, Ronnie Screwvala et toute l’équipe de RSVP, ont été inondés des appels venant des cinéastes du Sud qui aspirent à adapter le film dans leur langue. Vu la demande, les droits du remake de Uri: The Surgical Strike a été révisé à la hausse. Sorti le 11 janvier, Uri: The Surgical Strike est mis en scène par le débutant Aditya Dhar.