Live News

Non promu au rang d’ASP : le chef inspecteur Roland Dabeesing saisit la Cour suprême

Roland Dabeesing Roland Dabeesing estime être pénalisé à tort.

Il demande à la Cour suprême de maintenir le statu quo sur « un exercice de promotion » datant du 10 octobre 2018. Le chef inspecteur Roland Dabeesing avait été exclu de la liste des promus au rang d’Assistant Surintendant de Police. Sa motion a été examinée le lundi 11 février.

Après 34 ans dans la force policière, le chef inspecteur (CI) Roland Dabeesing déclare avoir été exclu à tort de la liste des promus au rang d’Assistant Surintendant de Police (ASP). Il demande l’autorisation de la Cour suprême pour contester « l’exercice de promotion » du 10 octobre 2018. Sa requête est dirigée contre l’État, le Commissaire de police (CP) et la Disciplined Forces Service Commission (DFSC).

La motion a été appelée le lundi 11 février devant le Chef juge Kheshoe Parsad Matadeen. Me Doorgesh Kumar Manikaran, Senior State Attorney, a déposé deux affidavits au nom du CP et de la DFSC. Le premier affidavit a été juré par Mala Ellapen, assistante-directrice du département des ressources humaines de la police. Le deuxième affidavit, a été juré par Deywanund Bhogun, commissaire à la DFSC.

Les  deux affidavits des défendeurs plaignants font valoir des points identiques. « Aucune promotion n’a eu lieu en octobre 2018. La DFSC a approuvé la recommandation formulée par le CP concernant l’attribution des tâches d’ASP à vingt chefs inspecteurs pour des raisons administratives. L’exercice de promotion permettant de déterminer l’ancienneté du CI Roland Dabeesing a eu lieu en 2014, de sorte que toute question relative à l’exercice de promotion est prescrite ». Le CP et la DFSC invitent en conséquence la Cour suprême à rejeter la requête du CI Dabeesing. La motion a été ajournée au 25 février.

Le chef inspecteur a fait valoir les points suivants dans un affidavit rédigé par Me Jean Christophe Ohsan Bellepeau, avoué. Il est actuellement affecté au Central Criminal Investigation Department (CCID). Le 13 janvier 2014, il a fait l’objet d’un « transfert punitif » à Rodrigues après avoir été inquiété par une procédure disciplinaire. Il a été accusé de violation du devoir de « confidentialité ». Cela pour avoir « prétendument » donné une information à un reporter de l’Irish Mirror sur une nouvelle enquête concernant le meurtre de feue Michaela Harte. Le 10 octobre 2018, 21 chefs inspecteurs ont été promus ASP. Il estime avoir été pénalisé à tort.