Faits Divers

Accident à Beau-Vallon : Ritesh tué à moto, comme son père il y a deux ans

Akash Pertaub et Ritesh Seewoosarun. Akash Pertaub et Ritesh Seewoosarun.

Ritesh Seewoosarun, habitant de Trois-Boutiques, a trouvé la mort dimanche soir. Il était à moto en compagnie de son ami Akash Peeraub quand ils sont entrés en collision avec une voiture à Beau-Vallon. Il y a deux ans, les Seewoosarun perdaient le pilier de la famille, fauché également par une voiture.

Même destin tragique. Les Seewoosarun, à Trois-Boutiques, sont dévastés. Cette famille, qui pleure toujours la disparition tragique du chef de famille, tué dans un accident il y a deux ans, doit à nouveau faire face à un terrible coup du sort. Ritesh, le fils de 19 ans, a trouvé la mort dans un accident de la route à Beau-Vallon. Il était en compagnie de son ami Akash Pertaub, 18 ans. Ce dernier n’a pas survécu à ses blessures également.

Chez les Seewoosarun, c’est le choc. « Il y a deux ans, Ritesh avait perdu son papa dans un accident de la route. Il était `a moto quand il a été fauché. La famille ne s’est pas toujours remise de cette disparition. Apre mo bofrer, zordi mo perdi mo neve », dit Savitree, au comble du désespoir.

Ritesh, dit la tante, était vendeur et comptait rénover sa maison. « Il n’avait que 19 ans, mais Ritesh était quelqu’un de responsable. Il sortait rarement avec ses amis. Sa sortie du dimanche lui a été fatale. C’était un bon vivant et il était très serviable », raconte Savitree.

Mahen, 42 ans, le père d’Akash, est bouleversé. Il a perdu son fils unique. « Akash et son cousin ont mis leur argent ensemble pour s’offrir cette moto. Mon fils était un passionné de motos. Cela lui a coûté la vie. » Akash était apprenti maçon avec son père. Il devait se marier en novembre. « Il avait déjà planifié la construction de sa maison et travaillait très dur pour subvenir aux besoins de sa fiancée qui est venue vivre chez nous depuis quelques mois », raconte Mahen.

Manjusha, la fiancée, âgée de 18 ans, est en larmes. « Nous allions nous marier civilement cette année. Akash m’a abandonnée », dit-elle en larmes. Comme la tante de Ritesh, la jeune femme dira que les deux amis étaient inséparables. « Ils étaient comme deux frères, et aujourd’hui, ils sont réunis dans la mort », dit-elle, pensive. Les funérailles des deux jeunes ont eu lieu le lundi 2 juillet.

Akash venait d’acheter la moto. Il aurait demandé à Ritesh de l’accompagner pour une virée. À Beau-Vallon, la moto, que pilotait Akash, est entrée en collision avec une voiture conduite par Reddy, un jeune de 24 ans.

Les deux amis sont morts sur le coup. Reddy a, pour sa part, été conduit à l’hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle. Il a été testé négatif à l’éthylotest. Selon la police, Akash ne possédait pas de learner et les deux amis ne portaient pas de gilets rétroréfléchissants.

Le chauffeur, habitant Beau-Vallon, a quitté l’hôpital lundi après-midi et s’est présenté au poste de police de Blue Bay. « Je suis parti à Plaine-Magnien pour faire le plein. C’est sur le chemin du retour que l’accident s’est produit. J’étais dans ma voie quand j’ai entendu un bruit assourdissant. J’ai constaté qu’une moto m’avait percuté. Deux jeunes gisaient inertes sur l’asphalte », explique-t-il aux enquêteurs. Il a été relâché sur parole et devra comparaître devant le tribunal de Mahébourg ce mardi. L’enquête menée par l’inspecteur Deewoo, est supervisée par l’assistant commissaire de police (ACP) Ramsurrun.