Actualités

Affaire Boskalis : la défense conteste la recevabilité de certains documents

Siddick Chady et Prakash Maunthrooa Siddick Chady et Prakash Maunthrooa

La bataille des pièces à conviction s’intensifie dans l’affaire Boskalis. La défense a émis une objection à la plupart des motions de la poursuite relative à la production des documents lors de l’interrogatoire du témoin Jan Cornelis Haak, qui s’est déroulé par visioconférence le lundi 25 juin 2018. La poursuite a versé des documents au dossier à charge attestant que des paiements ont été faits par la firme néerlandaise Boskalis à des tiers. La défense a soulevé plusieurs objections. Elle a d’ailleurs obtenu gain de cause à deux reprises.

Le premier document concerne une lettre émanant d’un certain Prakash. La défense a soutenu que ce document manque de précision et ne peut être pris au sérieux. Une objection que la magistrate Wendy Rangan a retenue. Le deuxième document a trait à un relevé bancaire de Boskalis faisant mention d’un paiement de 25 000 euros. Les ratures sur ce document ont incité la magistrate à l’écarter du dossier à charge, même si la poursuite avait clamé qu’il fallait protéger la confidentialité des autres clients de Boskalis.

L’audition du représentant de la firme néerlandaise a été ajournée à ce mardi. Au début de la séance de lundi, la cour intermédiaire s’est dispensée des prestations de l’interprète néerlandais, car ce dernier était, selon le magistrat de la cour de la Haye, « phonétiquement insuffisant et grammaticalement inadéquat ». L’audition s’est donc poursuivie sans interprète.

Siddick Chady, ex-Chairman de la Mauritius Ports Authority (MPA), et Prakash Maunthrooa, ex-directeur de la MPA, sont accusés de corruption et d’entente délictueuse dans l’allocation du contrat à Boskalis. La firme néerlandaise aurait offert des pots-de-vin de Rs 3 millions à Siddick Chady avec la complicité de Prakash Maunthrooa. Tous deux plaident non coupables.

La poursuite est représentée par Me Rashid Ahmine, Senior Assistant Director of Public Prosecutions et Me Jean-Michel Ah Sen, Principal State Counsel. Siddick Chady est défendu par Me Said Toorbuth et Prakash Maunthrooa par Mes Antoine Domingue, Senior Counsel, Siddartha Hawoldar et Yash Bhadain.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !