Magazine

Ako : Jamais sans ma guitare

 

Jeune chanteur, compositeur et interprète, Ako, de son vrai nom Akash Callikan, sort son premier single : « Go away ». Une déception amoureuse a inspiré cette belle composition. Il a utilisé sa guitare pour réaliser son rêve d’enfant.

«Ma guitare a toujours été là pour me soutenir. “Li azout Rs 2 son dan mo lavi” » , raconte Akash Callikan, 33 ans. Influencé par son vécu, le premier single d’Ako est le reflet de son âme et de plusieurs étapes de sa vie. « Il a fallu que je passe par une déception amoureuse pour reprendre ma vie en main et m’adonner à ma passion : la musique », explique-t-il. Ce consultant en informatique, qui habite à Vacoas, a emmagasiné beaucoup d’émotions qui lui ont permis de créer de belles compositions.

« La musique a toujours eu une place privilégiée dans ma vie. Mais j’étais très occupé professionnellement et je n’arrivais pas à consacrer du temps à ma guitare et à la composition. Ma guitare est ma première épouse. “Zame linn less mwa tonbe, zame li plinye, toultan li la pou remont mo moral », ajoute-t-il.

Cependant, rien ne le prédestinait à la musique. « La source d’inspiration de mon single a été une déception amoureuse. À la suite de quoi, je me suis renfermé dans un endroit sombre. J’ai pris un morceau de papier sur lequel j’ai écrit tout ce que je ressentais. J’ai pris ma guitare pour composer la mélodie », relate-t-il. « Je n’ai pas choisi le titre “Go away”, c’est lui qui m’a choisi », explique-t-il.

Se reconstruire

Ako veut faire passer un message. « Une déception amoureuse ou un autre problème émotionnel n’est pas la fin du monde. “At the end of the day, you still have control over your life. It's you who decide whether you want to keep looking back and hurt youself or move forward with a smile on your face. You're still in the driver's seat in your life story », fait-il observer.

« Dans ce single, je voulais montrer à quel point j’étais dépressif. Mais, je suis vivant et la vie continue ». Ako remercie les jeunes au Lightboxworks qui l’ont aidé à réaliser le single. La fusion de la batterie, de la basse, des cordes, des guitares acoustiques et électriques a apporté une valeur ajoutée à la chanson.

Le jeune artiste ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte proposer d’autres compositions. « J’ai toujours voulu faire de la musique. J’ai composé plusieurs chansons au fil des années, mais elles sont toutes dans un tiroir. Je pense sérieusement à les sortir pour faire un album. Je dédie la vidéo à tous ceux qui passent par des moments difficiles. Je voudrais leur dire : “There is always light at the end of the tunnel. Hang on!” », indique-t-il.

Sa devise est qu’« il faut toujours viser la lune, car en cas d’échec on atterrit dans les étoiles ». Lorsqu’Ako n’est pas avec sa guitare, il se détend en jouant au foot, en allant au cinéma ou en sortant avec ses amis.

Le single d’Ako peut être visionné sur ces liens :
Facebook : https://www.facebook.com/ako84/posts/10213420595361577
YouTube : https://youtu.be/P0hvyNvjrRU