Politique

Alan Ganoo, du Mouvement Patriotique : «Un membre de l’opposition comme Deputy Speaker...» 

Alan  Ganoo,  le président du Mouvement Patriotique (MP), a abordé divers sujets d’actualité en conférence de presse, au siège de son parti, samedi. Rentrée parlementaire, exercice de promotion dans la force policière, redécoupage des circonscriptions ou encore, durcissement de la loi pour la sécurité.

« Dans un pays démocratiquement mature, un membre de l’opposition devrait assumer le poste de Deputy Speaker pour le bon fonctionnement de l’opposition », a fait ressortir Alan Ganoo. Dans le même souffle, le député de la circonscription no 14 (Savanne/Rivière-Noire) a souligné que l’Assemblée nationale devait siéger deux fois la semaine, car il y a beaucoup de « questions sans réponses et des lois bâclées ». « Nous sommes prêts pour la rentrée parlementaire. La prochaine session sera très chaude. Surtout après les ‘affaires’ et autres événements qui se sont produits ces derniers temps », a ajouté Alan Ganoo.

Le président du MP s’est aussi attardé sur le durcissement des lois concernant la sécurité routière. « Il y a beaucoup de lois qui ne sont pas nouvelles. Il doit y avoir une discipline sur nos routes. D’ailleurs, le nombre de contraventions recensées démontre qu’il y a de plus en plus d’automobilistes qui enfreignent le code de la route. Nous faisons un appel au gouvernement pour revoir les règlements concernant les automobilistes et autres motocyclistes qui installent un excès de structures sur leurs véhicules », demande Alan Ganoo.

Le redécoupage des circonscriptions a aussi été abordé lors de la conférence de presse. « Le rapport contenant les nouvelles propositions sera déposé dans le courant de l’année prochaine. Pou ena boukou elekter kinn bouze  me ki enregistre dan zot ansyen sirkonskripsion. Ils ne pourront pas voter du fait qu’ils ont été enregistrés dans leur ancienne circonscription. Cette mesure équivaut à une complication légale », dit-il.