Faits Divers

Allégation de blanchiment : Cindy Legallant fixée sur son sort le 13 septembre

Cindy Legallant Cindy Legallant

L’heure du verdict approche pour Cindy Legallant.

Cette nutritionniste prendra connaissance du jugement de la cour intermédiaire le 13 septembre 2018, dans le procès que lui intente l’Independent Commission against Corruption (Icac) pour blanchiment d’argent.

Lors de sa plaidoirie, Me Drawnacharya Ortoo, avocat de Cindy Legallant, a indiqué que la poursuite n’a pu établir que les sommes mentionnées dans l’acte d’accusation proviennent d’une source illicite, alors que cela constitue un élément essentiel du délit de blanchiment.

Difficultés financières

Me Atish Roopchand, avocat de la commission anticorruption, a, pour sa part, déclaré que les sommes en question n’émanent pas du business de Cindy Legallant, comme elle l’a annoncé lors de sa déposition en cour intermédiaire.

La nutritionniste est poursuivie par l’Icac sous onze chefs d’accusation de blanchiment. La commission anticorruption lui reproche d’avoir blanchi Rs 1,6 million provenant d’un trafic de Subutex. Ce montant a été déposé sur son compte à la SBM entre le 11 février et le 14 mai 2008.

La nutritionniste avait reconnu, lors de son procès, avoir contracté plusieurs emprunts bancaires de 2006 à 2007. Elle avait expliqué avoir été confrontée à des difficultés financières et que les sommes déposées sur son compte découlaient des bénéfices de son business. Cindy Legallant avait souligné avoir emprunté pour passer des commandes pour sa société. Elle avait aussi admis avoir emprunté auprès de prêteurs sur gages.

L’Icac s’est aussi intéressée aux six voyages effectués par Cindy Legallant de janvier à juillet 2008, précisant qu’elle a voyagé, à chaque reprise, en classe affaires. Elle s’était rendue à l’île de La Réunion à deux reprises et en France en quatre occasions. La plupart du temps, elle y avait séjourné pour une période ne dépassant pas un ou deux jours. Une fois seulement elle a séjourné 10 jours en France. Cindy Legallant avait expliqué qu’elle s’y était rendue pour des vacances avec son fils.