Xplik ou K

Appel solidarité : À 31 ans, il devient aveugle après un accident

Faraz a été victime d’un accident en février 2017.

Cela fait un an qu’il a perdu la vue après un accident alors qu’il rentrait du travail. Une lueur d’espoir pointe à l’horizon. Faraz pourrait retrouver la vision d’un œil, à condition d’être opéré en Inde. Il en appelle à la solidarité des Mauriciens.

Le malheur ne cesse d’affecter la famille de Faraz Soodhoo de Providence, Quartier-Militaire. En 2005, la famille avait perdu l’un des quatre frères, un pompier mort dans l’exercice de ces fonctions. Voilà maintenant Faraz privé de la vue à 31 ans.

Le drame s’est joué le 11 février 2017. Il est 20 heures. Cet agent de sécurité se hâte de rentrer à la maison, retrouver la femme qu’il a épousée il y a huit mois. « Pour arriver plus vite, j’ai pris un raccourci à travers les champs de canne. Quelques mètres plus loin, j’ai ressenti une grosse déchirure et une douleur indescriptible. J’avais heurté un fil métallique qui m’a déchiré l’œil droit. » La cicatrice parle d’elle-même. « Mo pann remark difil la. Sa finn tap dan mo figir. Mo finn perdi mo lizie drwat e mo lizie gos inn blese », relate Faraz.

Ses proches l’emmènent aussitôt à l’hôpital et prient pour qu’il se remette de ce terrible accident. Hélas, l’œil droit est perdu et le gauche ne voit plus beaucoup. Faraz est presque aveugle. Lui, d’habitude si débrouillard, a dû mal à accepter la situation. Il doit apprendre à vivre dans le noir et compter sur les autres. À la maison, tout est organisé pour faciliter ses déplacements. Son épouse Shaheen, 32 ans, a décidé de se concentrer à sa réhabilitation.

Grâce à une pension d’invalidité et une Carer’s Allowance, le couple peut arrondir ses fins de mois. Cependant, après avoir consulté un ophtalmologue et subi un examen MRI en privé, Farad apprend qu’il y a espoir de retrouver la vue de l’œil gauche. Pour cela, il doit être opéré à l’étranger, au Adita Jyot Eyes Hospital en Inde.

« Pourquoi les autorités ne veulent-elles pas accorder la Medical Travel Allowance à mon époux pour se faire opérer en Inde ? On lui refuse même un certificat médical pour qu’on ait l’autorisation de la police pour une collecte de fonds », s’indigne Shaheen.

Shaheen et Faraz implorent le ministre de la Santé de leur venir en aide et de faciliter leurs démarches. Entre-temps, Faraz souhaite qu’un bon samaritain lui vienne en aide surtout en cette période de Ramadan. Il lui faut trouver un million de roupies pour le voyage et son opération en Inde. Tous ceux qui veulent aider Faraz peuvent le contacter sur le 5 705 4242.