Faits Divers

Attentat à la pudeur sur sa nièce : douze mois de prison à l’oncle incestueux

Cour intermédiaire

Un maçon, âgé de 40 ans, a écopé de 12 mois de prison pour attentat à la pudeur sur sa nièce. La sentence a été prononcée par la magistrate Darshana Gayan.

L’accusé, un habitant de Baie-du-Cap, était poursuivi sous une accusation de « attempt upon chastity upon a child of female sex under the age of 12 ». Il avait plaidé non coupable. La victime était sa nièce, âgée de 7 ans au moment du délit commis le 26 juillet 2013 à son domicile. Le maçon avait nié les accusations formulées à son égard.

Selon la fillette, elle regardait la télé quand son oncle est venu s’asseoir à ses côtés. Il a ensuite baissé son sous-vêtement avant de toucher ses parties intimes. La fillette dit avoir crié quand son oncle a commis cet acte. Sa cousine est venue à son secours. Celle-ci a surpris l’oncle. Elle a ensuite tout racanté à sa mère. La fillette a identifié son oncle dans le box des accusés.

La cousine de la plaignante a aussi témoigné. Ses dires corroborent ceux de la victime. La cour a aussi noté que le rapport du médecin qui a examiné la fillette corrobore la version de la petite, notamment en mentionnant une blessure au niveau de ses parties intimes.

La magistrate a conclu qu’une peine de prison est justifiée dans ce cas. D’autant que l’accusé a commis le délit sur sa nièce. L’homme a passé sept jours en détention préventive.