Magazine

Au Blue Penny Museum : le bazar inspire les artistes

Blue Penny Museum Divers styles artistiques mettent en lumière le bazar.

Emmanuel Richon ne cesse de creuser au plus profond de son imagination et de son cœur. Il est perpétuellement en quête de thèmes pour marquer les 50 ans d’Indépendance de Maurice. Après la canne à sucre, le conservateur du Blue Penny Museum s’est cette fois-ci, arrêté au bazar. Dans ce folklore, il y a puisé son inspiration avant de la partager avec huit artistes. Une exposition intitulée Bazar sera présentée du 6 juillet au 8 septembre au Blue Penny Museum à Port-Louis.

Le bazar est intimement lié à l’histoire de Maurice. « Le marché est un lieu symbolique. Toutes les composantes de la population s’y rendent tous les jours de même que les touristes. La langue kreol y est aussi bien ancrée. Les produits locaux sont mis en valeur. Le bazar est également cet endroit contribuant à l’autosuffisance alimentaire du pays », dit Emmanuel Richon. Le conservateur a ensuite promené son cabas dans le marché artistique et il est tombé sur l’étal aquarelle. Le talent de Riaz Auladin, le président de l’International Watercolour Society Mauritius (IWS) y est éclatant. « Il est très rare que nous exposions des aquarelles au musée. C’était donc le moment d’y ajouter un autre cachet coloré », dit le conservateur.

Outre des aquarelles, des photographies ainsi que des objets (notamment une balance, des corbeilles en osier, ou des tentes vacoas) distillant l’âme du bazar, complètent l’exposition. 45 œuvres sont visibles. Faizal Dilloo, Frédérique Cerafinn, Nasreen Banu-Ahseek, J.Yves David, Pino Ragusa, Malika Dhurn-Teeluck et Paolo Alleaume sont parmi les artistes qui ont travaillé sur Bazar.

L’accès à Bazar est gratuit. L’exposition peut être visitée tous les jours, sauf les dimanches et jours fériés, de 10 heures à 16 h 30.