Actualités

Blanchiment d’argent : travaux communautaires pour un directeur de compagnie

Cour intermediare

Ahmud Shakeel Khan Jahangeer, un directeur de compagnie, a écopé de 90 heures de travaux communautaires le jeudi 28 juin 2018 devant la cour intermédiaire. Travaux qu’il devra accomplir dans les locaux des Casernes centrales, à compter du 7 août 2018.

Le cadre, un habitant de Belle-Étoile, a été jugé coupable sous six accusations de blanchiment d’argent. Il a en six occasions, du 16 novembre au 13 décembre 2007, blanchi la somme totale de Rs 1,7 million. Il était poursuivi par l’Independent Commission against Corruption (Icac).

Ahmud Shakeel Khan Jahangeer, avait, grâce à un intermédiaire, amené la Development Bank of Mauritius à débourser un prêt sur la base de faux documents. Il s’agit d’un prêt sous le Small Business Loan Scheme. L’argent avait été versé sur le compte bancaire de l’intermédiaire. Ce dernier, un aide-chauffeur, avait expliqué, lors de son témoignage en cour, qu’il éprouve des difficultés à lire. Il a arrêté ses études en Form I.

Il a expliqué qu’il était redevable envers Ahmud Shakeel Khan Jahangeer, car ce dernier lui avait offert un toit à Grande-Rivière-Nord-Ouest. La peine infligée à Ahmud Shakeel Khan Jahangeer a été suspendue en attendant de voir si le condamné est éligible à des travaux d’intérêt général, à la place. Le rapport d’enquête sociale s’est avéré favorable.

Par ailleurs, la cour intermédiaire a ordonné, le 12 juin 2018,  la saisie de tous les biens d’Ahmud Shakeel Khan Jahangeer.