Live News

Bruneau Laurette : «Nou pe vot enn petisyon pou (met) zot deor»

« Kan nou ti al met banla o pouvwar, nou ti al vote. Be pou tir zot depi lor pouvwar, nou bizin signe. Nou pe vot enn petisyon pou fou zot deor ». Ce sont en ces termes que Bruneau Laurette a clôturé sa marche citoyenne, en fin d’après-midi de ce samedi 29 août. 

Cette initiative de l'activiste avait pour but de « dénoncer la gestion gouvernementale entourant le naufrage du Wakashio ». La marche a démarré à 13 heures ce samedi 29 août devant la place de la cathédrale à Port-Louis avant de prendre fin aux alentours de 15 heures. 

Brandissant le quadricolore et vêtus de noir, citoyens, politiciens, ONG et syndicalistes ont participé à la cette marche. Ils ont exprimé leur exaspération après l’affaire Wakashio, le déversement de fioul dans le lagon et plus récemment les dauphins retrouvés morts sur les côtes Sud-Est. 

Les principaux leaders des partis politiques de l’opposition, soit Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Xavier-Luc Duval, aussi bien que le leader de l’opposition, Arvin Boolell, ont également participé à cette marche. 

Présence remarquée de l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, et le leader du Reform Party, Roshi Bhadain. 

Cette marche citoyenne s’est déroulée dans une ambiance bon enfant et sans aucune anicroche. 

Bruneau Laurette a, dans la foulée, donné rendez-vous le 12 septembre prochain pour une autre manif, et cette fois-ci, à Mahébourg. « Lafoul bizin ankor plis dan Maybour. Zafer la bizin ankor pli so, ankor pli feu. (…) On continuera notre combat, la main dans la main et dans l’unité », a souligné l’activiste social.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !