Magazine

Cinéma : la collaboration Inde-Maurice s’intensifie 

280518_cinema.jpg Disha Sookay, Mrs Mauritius World 2017-18, Vikram Jootun, directeur de la Mauritius Film Development Corporation, ainsi que Ratnadeep Lal et Neha Saini de l’International Institute of Fashion Technology.

Trois projets, dont deux cinématographiques, permettront d’accroître la visibilité de Maurice sur le plan international. Le film indien « 22 Days », entièrement tourné à Maurice, sortira en août 2018. Des Mauriciennes auront bientôt l’occasion de figurer dans un court-métrage ou de participer à un défilé. 

Les professionnels du cinéma indien intensifient leur collaboration avec Maurice. Shivam Tiwari, jeune acteur et réalisateur de Bollywood, est venu au pays pour la première fois en mars 2017. « De nombreux films indiens sont tournés sur l’île. Ils mettent en avant sa beauté. J’étais émerveillé par ses atouts durant ma première visite. J’ai voulu montrer que Maurice a plus à offrir que ses paysages », dit-il. 

Il a ainsi eu l’idée de tourner 22 Days entièrement sur le sol mauricien. Le tournage a débuté en octobre pour prendre fin en novembre. Outre Shivam Tiwari, le célèbre acteur Rahul Dev est le caractère principal du film. Sophiya Singh, Miss Eco India, la mannequin Kritika Mishra et Hemant Pandey, entre autres, jouent dans 22 Days.

Shivam Tiwari, acteur dans « 22 Days », est aussi le réalisateur de ce film entièrement tourné à Maurice. 

« Le film s’est inspiré de l’histoire locale. Il est axé sur la rivalité entre deux hommes d’affaires réputés dans le domaine sucrier. L’un d’eux va tout perdre un jour. Nous avons tourné des scènes à Flic-en-Flac, à Cascavelle, au Champ de Mars ou encore au Caudan Waterfront. Une chanson contient aussi des rythmes du séga », relate Shivam Tiwari. Il est d’ailleurs impressionné par les facilités offertes et la main-d’œuvre locale. « Les Mauriciens travaillent très dur », dit-il. 

Il n’est d’ailleurs pas le seul à vouloir travailler avec les Mauriciens. C’est aussi ce que souhaite l’International Institute of Fashion Technology (IIFT) de Delhi. Ratnadeep Lal de l’IIFT a démarré une collaboration avec la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) et Mrs Mauritius World. « Maurice est très plébiscité auprès des producteurs étrangers. Nous voulons permettre aux Mauriciennes de promouvoir leurs talents. Nous avons donc pensé à un court-métrage et à un défilé », explique Ratnadeep Lal. 

Il ajoute que la Mauricienne sera le thème principal du court-métrage. Ce projet mettra en lumière les rôles endossés par la femme à Maurice. L’Indien est donc à la recherche d’un scénario qui reflétera ce sujet. Ceux intéressés peuvent soumettre leur script à la MFDC. Les aspirantes actrices ont, elles, jusqu’à fin juin pour faire acte de candidature. 

Ratnadeep Lal compte aussi organiser un défilé avec des Mauriciennes et des Indiennes. Celles âgées entre 18 et 70 ans peuvent s’inscrire auprès de l’organisation de Mrs Mauritius World représentée par Prakash Ramdhun. Ce dernier annonce qu’il est en pourparlers avec l’organisation internationale de Mrs World pour organiser la grande finale à Maurice en novembre prochain.