Live News

Cour internationale de justice : le témoignage d’un vétéran chagossien déporté de l’archipel attendu

Les choses se précisent pour les auditions devant la Haute Cour de La Haye. Un vétéran chagossien ayant vécu la déportation de l’archipel témoignera devant la Cour internationale de justice. Toutes les dispositions ont été prises pour que son audition soit faite en créole et une traduction simultanée sera assurée. Maurice revendique sa souveraineté sur l’archipel des Chagos et recherche l’avis consultatif de la Cour internationale de justice. 

La partie mauricienne mise beaucoup sur le témoignage de ce Chagossien qui fera partie de la délégation mauricienne. Il s’agit d’un vétéran qui a vécu sur l’archipel et qui a connu la déportation lorsque les Britanniques ont pris possession des Chagos. 

C’est le 30 août que la délégation menée par sir Anerood Jugnauth quittera le pays. Les auditions débuteront le 3 septembre et prendront fin le 6 septembre. Entre-temps, les Etats membres de l’Union africaine, ainsi que 23 autres pays, se sont enregistrés auprès de la Cour internationale de justice pour faire leur présentation. Parmi : Maurice, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Australie, le Brésil, l’Uruguay, le Guatemala, l’Afrique du Sud et l’Inde. 

Après la première victoire devant les Nations Unies, la partie mauricienne est confiante. Car parmi tous ceux qui interviendront, la majorité plaidera en faveur de Maurice. Mais loin de se reposer sur leurs lauriers, les autorités peaufinent leur dossier. Une rencontre est prévue avec les avocats et techniciens, à Paris, à la fin du mois. À présent, il faut attendre le calendrier de travail de la Haute Cour de la Haye.