Live News

Dauphins échoués : la thèse de désorientation privilégiée

La thèse de la désorientation est privilégiée par les experts réunionnais pour la mort des dauphins échoués sur quelques zones du littoral Sud-Est. 

Jean-Marc Gamcille, chargé de communication pour l'ONG Globice Réunion, l’a déclaré à Radio Plus ce matin, vendredi 28 août.

Jean-Marc Gamcille a expliqué que la pollution sonore pourrait être une piste sérieuse, puisque les dauphins d’Électre sont très sensibles aux ondes émises dans l'eau. « Ils (dauphins) peuvent être désorientés quand leur oreille interne est affectée par les bruits de sous-marins, des explosions et des activités militaires », a-t-il expliqué. 

Ces bruits perturbent la capacité de se diriger des dauphins. Dans l'un de nos précédents articles, le spécialiste des baleines Hugues Vitry, avait aussi évoqué une désorientation comme cause probable.

Il avait expliqué les dauphins d’Électre sont une espèce pélagique (qui vit dans les profondeurs) qui vit très loin au large. Hugues Vitry avait aussi indiqué que des sonars puissants et des activités militaires sont souvent liés à  la désorientation des dauphins. 

Toutefois, dans le cas présent, Jean-Marc Gamcille indique qu’il est impossible de donner une raison exacte pour expliquer le sort de ces cétacés échoués, sans faire des recherches plus poussées.

Globice Réunion est une organisation dédiée à la science et à la conservation des cétacés de La Réunion et de l'océan Indien. Elle collabore en ce moment avec les experts en science marine qui ont été déployés sur le terrain depuis le déversement de fioul par le vraquier Wakashio le 6 août dernier.

Selon Globice Réunion, la marée noire pourrait être la cause de ces morts en série. Mais ils tiennent à préciser qu’il ne faut pas tirer de conclusions hâtives, car les prélèvements sont toujours en cours.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !