Live News

Deven Varden, directeur de Kadosh Training Services - Carrière dans l’aviation : décollage immédiat

Deven Varden Pour Deven Varden, la patience et la persévérance sont les maîtres mots pour réussir dans ce domaine.

Créée en 2011, Kadosh Training Services propose des cours pour les métiers liés au voyage et à l’aviation. 2017 est une année spéciale pour cette entreprise spécialisée dans la formation. Deven Varden, son directeur, en dit plus…

Vous avez terminé vos études secondaires ou tertiaires. Vous souhaitez faire une carrière dans le monde du voyage, du tourisme et de l’aviation… Attachez vos ceintures ! Kadosh Training Services vous emmène vers votre destination grâce à ses cours taillés sur mesure. 
Cette institution, affiliée à l’International Air Transport Association (IATA)  est certifiée par  la  Mauritius  Qualification Authority. Le directeur Deven Varden indique que depuis 2012,  elle est classée parmi les Top 10 au niveau de l’Afrique par l’IATA. «  Cette  année  est spéciale car notre institut a été classé parmi les  meilleurs au monde (IATA Premier Circle Member)  »,  se réjouit notre interlocuteur.

Des cours 7 sur 7

Deven Varden tenant fièrement sa nouvelle récompense.

Il faut compter une cinquantaine d’étudiants par an pour les cours en voyage et aviation. Ce sont  des jeunes qui ont terminé leur SC, HSC ou même leur diplôme. Deven Varden est celui qui offre les cours 7 jours sur 7, de 8 heures à 16 heures. «  Je suis très flexible au niveau de la livraison des cours. Par exemple, si un étudiant travaille et suit les cours en même temps, je m’arrange selon son emploi du temps pour qu’il ne rate pas de classe », indique-t-il.

Le directeur se dit fier de voir ses anciens étudiants travailler  dans de grandes compagnies de voyages et des compagnies aériennes au Canada, à Dubaï et dans d’autres pays. « Il y aussi un bon nombre de mes anciennes étudiantes qui travaillent comme hôtesses de l’air. C’est un plaisir et une fierté de les rencontrer lorsque je voyage », dit-il.

Parcours

D’où lui est venue l’idée de se lancer dans ce domaine ? Après ses études au collège Royal de Port-Louis, Deven Varden s’est inscrit pour un cours d’IATA à distance. Auparavant, dit-il, les examens se faisaient à travers Air Mauritius. « Quand j’ai terminé  les cours, je travaillais dans plusieurs agences de voyages. En même temps, je donnais des leçons particulières sur le tourisme car je me passionne pour l’enseignement », avoue-t-il. Au fil des années, il décide de s’adonner  uniquement à l’enseignement. Après neuf mois de négociation il lance Kadosh Training Services à Rose-Hill.

La patience et la persévérance sont des facteurs clés pour exercer ce métier dit-il. «  L’enseignement demande beaucoup de patience. Nous avons plusieurs catégories d’élèves et il faut savoir comment les former selon leurs capacités », soutient notre interlocuteur. L’entrepreneur avance que son but est de garder sa position en tant qu’une des meilleures écoles de formation dans le monde, dans le domaine de l’aviation.


Les métiers porteurs

Le directeur de Kadosh Training Services souligne que les métiers d’avenir dans le domaine du voyage et de l’aviation sont ceux d’agents de centres d’appels qui font la comptabilité pour les lignes aériennes et qui font aussi les billets d’avion. «  Il y a aussi une demande pour des agents qui font des online packages et  des  réservations »,  dit-il. Tours opérateurs, réservation, hôtesses de l’air, stewards sont également très sollicités.  « Les grandes compagnies aériennes telles qu’Emirates cherchent toujours du personnel de différentes nationalités », dit-il.


Les frais pratiqués

Les prix des cours sur l’aviation varient entre Rs 35 000 et Rs 40 000 pour une  durée de six à  huit mois. «  Les frais comprennent ceux pour les examens et pour les manuels. Par ailleurs, nous offrons des facilités de paiement », indique Deven Varden. Il précise que l’étudiant  devrait respecter un taux de présence de 80 % pour pouvoir prendre part aux examens et d’obtenir un certificat de présence. Si un étudiant échoue aux examens, il peut les reprendre gratuitement. Il n’y a aucun frais à payer.