Droits d’auteur : Alain Gordon-Gentil réclame plus de Rs 1,2 million à la MBC

Alain Gordon-Gentil Alain Gordon-Gentil a été conseiller au Bureau du Premier ministre.

Le dramaturge et cinéaste Alain Gordon-Gentil réclame Rs 1 280 000 à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) après que celle-ci a diffusé à 21 reprises une pièce de théâtre qu’il avait montée. Le plaignant estime que ces rediffusions ont été effectuées sans son autorisation.

Alain Gordon-Gentil affirme que la pièce de théâtre, intitulée « Marika est partie », est inspirée d’un de ses romans, « Le voyage de Delcourt ». Ainsi, il dit détenir les droits exclusifs sur « Marika est partie ».

Cet ancien conseiller au Bureau du Premier ministre ajoute qu’il avait été convenu, en 2014, avec Dan Callikan, ancien directeur général de la MBC, que la station de radiotélévision nationale diffuserait la pièce de théâtre sur les chaînes locales à deux reprises seulement.

Or, il dit avoir constaté que depuis janvier 2015, la MBC l’a diffusée à 21 reprises sur les chaînes locales et satellitaires. Alain Gordon-Gentil a fait servir une mise en demeure à la MBC pour réclamer le paiement des droits d’auteur, mais sa requête est restée vaine.

Il a alors déposé une plainte formelle en Cour suprême par le biais du Senior Attorney Bhooneswur Sewraj. L’affaire a été appelée le jeudi 10 mai devant le Master and Registrar Patrick Kam Sing et a été renvoyée au 3 juillet 2018.

Alain Gordon-Gentil a retenu les services du Senior Counsel Gavin Glover.