Live News

En Angleterre: un jeune homme d’origine mauricienne assassiné

Krishna Chummun [en médaillon] aurait fait partie d’une bande.
Il était porté manquant depuis plusieurs mois et son corps a été retrouvé dans la Tamise le 28 novembre dernier. Ce n’est qu’en ce début d’année que le cadavre de Krishna Chummun a été identifié. Les funérailles de ce jeune homme d’origine mauricienne ont eu lieu la semaine dernière. Règlement de comptes entre gangs rivaux ou contrat pour l’éliminer ? Krishna Chummun, 21 ans, d’origine mauricienne et habitant Edmonton en Angleterre, était porté manquant depuis trois mois. Le 28 novembre 2015, son cadavre a été repêché dans la Tamise, par la Metropolitan Police de Londres, à proximité d’une passerelle à East India Dock Road dans l’East London. Il portait des blessures à la tête. Un homme de 24 ans a été arrêté dans le sillage de cette affaire. Il est soupçonné d’avoir assassiné le jeune homme. Le corps a pu être identifié après plus d’un mois et ses proches ont pu récupérer le cadavre la semaine dernière pour les funérailles. S’agit-il d’un règlement de comptes ou d’une affaire de coeur mal vue qui a mené à ce meurtre ? Scotland Yard tente de percer le mystère. Krishna, qui aurait fait partie d’un bande, a-t-il pu être victime d’une guerre de gangs ? Des bruit courent également sur une éventuelle histoire d’amour entre Krishna et la fille d’un Punjabi qui ne voyait pas cette relation d’un bon œil. Les enquêteurs n’écartent pas l’hypothèse que le père ait pu mettre un contrat sur la tête du jeune homme. Krishna Chummun a été vu pour la dernière fois vers 12 h 05 à Edmonton le 8 août 2015. Le médias britanniques avaient rapporté sa disparition avec photo à l’appui. Le jour de sa disparition, le jeune homme avait envoyé un texto à un ami dans les environs de London Bridge. Depuis, ni ses proches ni ses amis n’ont eu de ses nouvelles. Selon l’avis de recherche, Krishna Chummun est d’origine asiatique. Il est mince et mesure 5’4 (1m65). Il portait un jogging noir et des baskets. Des battues avaient été organisées par la police dans les quartiers qu’il a l’habitude de fréquenter, mais cela n’a rien donné. Sur Twitter, dans les journaux et sur des sites d’avis de recherche, la police et les proches de Krishna avaient lancé un appel pour aider à le retrouver. « Krishna, we would love to hear from you », avaient écrit ses proches. Depuis la macabre découverte, certins journal avaient barré leur Une : « Man arrested on suspicion of murder after body found on shore of River Thames ». Un appel à témoins a été lancé par Crimestoppers de Londres pour aider à élucider cette affaire. « A murder investigation has been launched by the Met’s Homicide & Major Crime Command under the supervision of Detective Chief Inspector Ken Hughes. Anyone with information about the murder is asked to call police », peut-on lire dans l’avis.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !