Faits Divers

En pleine rue à Chemin-Grenier : son ex-compagnon tente de lui asséner un coup de massue

La vie de Rachelle (prénom modifié), 33 ans, est devenue un véritable enfer. N’acceptant pas d’avoir été délaissé, son ex-compagnon, que nous prénommerons Jerry, a tenté de se venger en l'assénant un coup de massue en pleine rue. C’était lundi dernier à Chemin-Grenier. Une déposition a été consignée à la police.

Un compagnon possessif et autoritaire. Tel est le profil que dresse Rachelle de Jerry, son ex-compagnon. Cette jeune maman de trois enfants, tous sont issus d’une précédente union, regrette amèrement sa rencontre avec Jerry. Elle a partagé la vie de cet homme pendant presqu'un an. Profitant du séjour de ce dernier en prison, elle a cru pouvoir mettre un terme à cette relation. Malheureusement, dès que Jerry a retrouvé la liberté, il s’est immiscé à nouveau dans la vie de la jeune femme.

Leur rencontre date de 2016. Même si le courant passait très bien entre eux, Rachelle précise qu’elle n’avait jamais invité Jerry à venir vivre sous son toit. Et ce, « même si à l’époque, il ne m’avait pas montré un tempérament aussi violent », relate-t-elle. « Je savais qu’il était passé par bien des épreuves dans sa jeunesse. » 

Cependant, la vie de Rachelle a basculé du jour au lendemain. « Un beau jour, Jerry est arrivé devant chez moi pour y emménager. Dès qu’il a habité avec moi, je n’ai plus eu mon mot à dire. » Rachelle pensait que cette situation était temporaire, mais hélas, la situation perdurait. « Il s’est incrusté dans ma vie. Je me sentais étouffée. Je ne pouvais plus respirer. Je lui ai demandé de partir à plusieurs occasions. Il a toujours fait la sourde oreille. Au final, je n’étais plus libre dans ma propre maison. Il me menait à la baguette », confie Rachelle.

Menace et peur

Sous la menace et la peur, elle n’a jamais osé en parler à ses proches. « Il me maltraitait. Il menaçait de faire du mal à mes enfants. Je me suis enfermée dans le silence et je n’ai rien dit à ma famille », explique Rachelle. Et ce, jusqu’à ce que Jerry s’est retrouvé derrière les barreaux en 2017. « Il a été arrêté pour une affaire de vol. Il a passé plusieurs mois en prison. Je lui ai dit que c’était fini entre nous. J’ai pris mes distances », ajoute-t-elle. Loin de Jerry, Rachelle croyait enfin pouvoir recommencer à vivre normalement.

Mais le soulagement est de courte durée. Au mois de février de cette année, Jerry est relâché de prison. À nouveau, il revient frapper à la porte de Rachelle. « Li dir mwa kan li deside ki li pou ale. Monn telefonn so mama. Linn vinn pran li. Depi sa zour la, li arsel mwa », confie-t-elle. La relation continue à se détériorer. En mars dernier, Rachelle reçoit des menaces de la part son ex-compagnon. « Il a dit qu’il n’hésiterait pas à me faire du mal. »

Le lundi 18 juin à 14 heures. Rachelle est en route pour rentrer chez elle. « J’étais accompagnée d’une cousine. En empruntant une ruelle, nous avons entendu une voix d’homme derrière un buisson. J’ai tout de suite pensé que c’était Jerry. Et, il a surgi », se remémore Rachelle. Craignant pour leur sécurité, les deux jeunes femmes ont pris la fuite. « Nous n’étions pas loin de la maison. Il nous a poursuivies. Puis, il a lancé une massue vers moi. Heureusement, j’ai pu l’esquiver. Entre-temps, nous avons dû trouver refuge chez ma mère. Mes proches l’ont pourchassé mais il est parvenu à prendre la fuite. »

Après cette tentative d’agression, Rachelle s’est tout de suite rendue au poste de police de la localité en vue de dénoncer les agissements de Jerry. « J'ai donné une déposition à la police car j’avais peur qu’il ne mette ses menaces à exécution », a-t-elle précisé aux policiers.

Malencontreusement, mercredi dernier, elle a, de nouveau, croisé Jerry dans la localité. Cette fois-ci, elle n’a pas pu prendre la fuite. « Il m’a giflée à plusieurs reprises et m’a donné un coup de poing à la tête », ajoute-t-elle. 

Rachelle n'en peut plus de cette situation. Jerry est actuellement recherché par la police.