Economie

Événement : Maurice capitale de l’énergie africaine

eolien

Cette semaine, la péninsule du Morne se met aux couleurs du continent. Le 20e forum africain sur l’énergie démarre ce mardi 19 et s’échelonnera jusqu’au 22 juin. Il réunira quelque 2 000 professionnels et décideurs du monde énergétique, dont 300 conférenciers et 12 ministres.

L’objectif primaire est de faire le point sur le progrès accompli au cours des deux dernières décennies dans ce secteur en plein essor. Cette rencontre de haut niveau bénéficiera de la participation des têtes pensantes des secteurs public et privé. Les strates dans lesquelles opèrent les professionnels ayant répondu présents pour cet événement couvrent environ 60 % du monde énergétique.

Les développements et projets énergétiques mauriciens seront au cœur des discussions lors de la journée du mercredi. Hormis l’intervention principale d’Ivan Collendavelloo, Premier ministre adjoint, ministre de l’Énergie et des Services publics, Nirmala Nababsing, Senior Chief Executive dudit ministère, Mohammed Shamshir Mukoon, directeur-général par intérim du Central Electricity Board, Anbar Jowaheer, Team Leader International Cap de la MCB, Graham Sheward, Managing Director de SGS Mauritius et Philippe Ong Seng, Chief Executive Officer d’Urban Cooling, prendront aussi la parole.

Selon le calendrier couvrant les quatre jours d’activités, l’heure sera à la découverte de ce qui a été réalisé dans trois sous-secteurs de l’énergie. Pour le gaz, il sera question d’identifier les pays qui l’utilisent pour produire de l’électricité et les derniers marchés en date. Dans le volet consacré aux énergies renouvelables, les panélistes parleront des opportunités futures dans le domaine des énergies solaire, éolienne et hydroélectrique, entre autres. Sans finances, aucun développement ne peut être envisagé. Dans ce dernier volet, on parlera des attentes des financiers et  des possibilités pour augmenter l’engagement des investisseurs du secteur privé.