Live News

Hippisme : l'entraîneur Gilbert Rousset confronté à un second cas d'allégations de dopage

L'entraîneur Gilbert Rousset est confronté à un second cas d'allégations de dopage en autant de semaines. Après Maxamore lors de la 7e journée, c'est au tour d'un autre vainqueur, Aspara, d'être contrôlé positif à une substance illicite. Aspara s'était imposé facilement samedi 26 mai, lors de la 9e journée, sous la monte du jockey sud-africain Robbie Fradd.

Avec ce nouveau cas, tous les partants de Gilbert Rousset qui sont inscrits au programme de la 10e journée, samedi 2 juin, seront testés demain matin par mesure de précaution.

C'est du Stanozolol, un produit illicite, qui a été détecté par le laboratoire Quantilab Ltd dans l'analyse d'urine d'Aspara. Il s'agit du même produit qui était présent dans le métabolisme de Maxamore, vainqueur lors de la 7e journée.

Dans les deux cas, l'entraîneur Gilbert Rousset a demandé l'analyse de l'échantillon B. Ces analyses se font à l'étranger.

De son côté, la Gambling Regulatory Authority a référé les cas à la police.

 

COMMUNIQUÉ DE GILBERT ROUSSET

 

Je tiens à faire part au public de ma consternation face au nouveau cas positif détecté par les laboratoires samedi dernier. Nous sommes désemparés à l’écurie face à une situation qui ne nous était jamais arrivé en trente ans de carrière et qui nous arrive deux fois en trois semaines. 

Il est désormais évident que ce qui semblait être un cas isolé au vu des circonstances pourrait se renouveler, d’autant que le cheval était encore une fois sous forte surveillance comme tous nos autres chevaux et a été testé négatif le vendredi avant la course comme ce fut le cas lors du cas précédent. 

Nous sommes déterminés à mettre un terme à cette situation et collaborons étroitement avec les autorités dans cet objectif. 

C’est pourquoi nous avons demandé au MTC, en l’attente des résultats de l’enquête que tous nos chevaux courant samedi et pour les semaines à venir soient soumis à tous les tests qu’ils jugeront nécessaires. Le MTC a accédé à cette requête, et tous nos chevaux au départ samedi seront soumis à ces tests.

Nous avons également renforcé la sécurité à l’écurie afin de nous assurer au mieux de nos possibilités de l’intégrité de nos partants.

Je tiens encore une fois à exprimer au public notre déception face à cette situation que nous ne souhaitons à personne, et à le rassurer à l’effet que nous sommes comme lui victimes de cette situation.