Live News

Hôpital Jeetoo : l’unité néonatale de soins intensifs bientôt opérationnelle

Anwar Husnoo Le ministre Anwar Husnoo lors d’une visite de l’unité néonatale de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo.

Longtemps attendue, la Neonatal Intensive Care Unit de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, à Port-Louis, devrait « incessamment » être opérationnelle. Pour l’heure, les bébés prématurés sont dirigés vers d’autres établissements de santé. Ce qui n’est pas sans risques ni inconvénients.

L’hôpital Dr A.G. Jeetoo disposera très prochainement de sa Neonatal Intensive Care Unit (NICU). Longtemps promis, le projet avance à grands pas, indique le Dr Ismet Nawoor, Regional Health Director (RHD) de l’établissement portlouisien. Les membres du personnel qui seront affectés à cette nouvelle unité ont déjà été formés et regroupés. « Tout n’est qu’une question de semaines », affirme le Dr Nawoor.

L’unité néonatale de soins intensifs figurait parmi les départements prévus à l’ouverture du nouvel hôpital Dr A. G. Jeetoo rénové et reconstruit. Faute d’équipements, le département prévu pour l’unité a été converti en nursery. « Sur insistance du ministre Anwar Husnoo, les choses se sont accélérées », indique le RHD.

Une source confirme que le dossier a été dépoussiéré à la requête du ministre et que les procédures d’acquisition des équipements ont été enclenchées. Anwar Husnoo a visité les lieux le jeudi 21 juin, pour constater l’avancée des travaux.

Des aménagements sont prévus pour accommoder les deux départements de la NICU. « Les infrastructures sont là. Nous n’attendons plus que l’arrivée des équipements », ajoute le Dr Nawoor. « Les lourdeurs administratives ont retardé le projet, mais grâce au ministre Anwar Husnoo, les choses se sont accélérées. Il s’est investi personnellement. Étant pédiatre et pour avoir travaillé à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo, il est conscient des inconvénients qu’entraîne un accouchement prématuré. »

Pour chaque naissance prématurée où l’enfant présente des signes de détresse respiratoire, c’est soit vers l’hôpital SSRN de Pamplemousses ou vers celui de Victoria à Candos que le nourrisson est transféré. Il y a quelques jours, la NICU de l’hôpital de Flacq a accueilli un des deux jumeaux nés à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo.

Le projet Pediatric Intensive Care Unit avance

Après la Neonatal Intensive Care Unit (NICU), l’hôpital de Port-Louis devrait aussi accueillir une Pediatric Intensive Care Unit (PICU). Ce projet avait été annoncé par le ministre de la Santé Anwar Husnoo. Il devrait prendre forme assez rapidement. L’hôpital Dr A. G. Jeetoo devrait être le premier établissement à disposer d’une telle unité. Cela permettra de séparer les enfants des adultes accueillis à l’unité des soins intensifs. « Lors de sa visite à l’hôpital, des discussions ont eu lieu pour voir où cette unité pourrait être installée », affirme le Dr Nawoor.