Faits Divers

Il drogue une octogénaire dans le but de la voler : travaux communautaires pour un soudeur

cour intermediare Le soudeur avait plaidé coupable pour avoir drogué une octogénaire dans le but de la voler.

Un soudeur de 27 ans avait planifié le voler d’une octogénaire. Mais, il n’a pas pu le faire, car, celle-ci a été sauvée de justesse par son petit-fils. Par ailleurs, le soudeur a vu sa peine de dix-huit mois d’emprisonnement commuée, par la cour intermédiaire, en 240 heures de travaux communautaires.

Le soudeur répondait de deux accusations devant la cour intermédiaire. Il était poursuivi pour tentative de vol et pour avoir administré une substance dangereuse l’olanzapine à une octogénaire, le 23 septembre 2014, à Quartier-Militaire.

En cour, le soudeur avait plaidé coupable. Initialement, il avait été condamné à dix-huit mois de prison par la magistrate Navina Parsuramen. Celle-ci a suspendu sa peine et a ordonné un rapport social, afin de voir s’il est éligible à effectuer des travaux communautaires.

Étant donné que le rapport social est en sa faveur, sa peine a été commuée en 240 heures de travaux communautaires qu’il aura à effectuer au poste de police de Quartier-Militaire. Le soudeur aura à se présenter devant cette instance, le 24 novembre 2018.

Pris en flagrant délit

L’accusé s’était rendu chez l’octogénaire et avait ensuite mis de l’olanzapine dans le thé qu’il a préparé pour celle-ci, afin de la droguer. Cela dans le but de la voler. Alors que la veille femme était sous l’influence de cette drogue et dans un état somnolence, l’accusé avait tenté de lui enlever sa bague en or. Son petit-fils a pénétré dans la chambre et l’a pris en flagrant délit. Le soudeur a pris la fuite. Il a été arrêté par la police, grâce à l’intervention du petit-fils de l’octogénaire.