Live News

Joint Technical Committee : le Premier ministre rencontrera les petits planteurs ce jeudi

Le Premier ministre Pravind Jugnauth rencontrera les petits planteurs de l'industrie sucrière ce jeudi après-midi 28 juin dans le cadre du rapport du Joint Technical Committee (JTC). Le document remis au gouvernement en mai n’a pas fait l’unanimité auprès des planteurs. Ces derniers rejettent le rapport et déplorent qu’il a été fait sans consultations avec les petits planteurs. L’Etat leur a donc donné jusqu’au 3 juillet pour soumettre leurs contre-propositions. 

Le rapport du JTC n’est pas en leur faveur, affirment les petits et moyens planteurs. Alors qu’il devait aider le secteur sucrier à garder la tête hors de l’eau, il a recommandé l’abolition de plusieurs droits acquis des travailleurs. 
Comme ce dossier concerne plusieurs secteurs, le Conseil des ministres a décidé de mettre sur pied un comité ministériel sous la présidence du Premier ministre pour étudier les recommandations faites par le JTC. 

Quelques contre-propositions ont déjà été rédigées, selon la Small Planters Association. Ainsi, ces planteurs évoquent la complexité technique de l’industrie de la canne à sucre. Ils affirment que le temps est venu de sortir des sentiers battus et de proposer des solutions visant à rationaliser et simplifier le cadre, jugé obsolète, de cette industrie. Ils proposent donc de supprimer la totalité des mécanismes actuels en ce qui concerne la façon dont les prix sont déterminés pour les différents produits dérivés de la canne à sucre. Au lieu de cela, les planteurs devraient désormais, et pour une période initiale de trois ans, percevoir au minimum Rs 2 000 par tonne de canne fournie.

Ces planteurs ont pris pour comparaison le prix pratiqué à La Réunion où un planteur obtient plus de Rs 3 500 par tonne de canne. La proposition est donc raisonnable et justifiée, selon eux.