People

Kavish Gobin : «C’est une fierté d’être potier»

Kavish Gobin Kavish Gobin façonne l’argile depuis plusieurs années pour fabriquer des lampes et des pots en terre.

Pour Kavish Gobin, la fabrication de pot en terre est un art. Une passion qui est devenue son métier. Rencontre.

L’Aventure est un village à visiter absolument si vous aimez la poterie. Notre rencontre démarre au petit matin  chez la famille Gobin. Dans le jardin, on y trouve de l’argile rouge. Vêtu d’un bleu de travail, Kavish Gobin, 24 ans, nous accueille avec un grand sourire dans son atelier.  Le lieu où il se consacre à la création de lampes et autres pots en terre.

Après la Form V au collège Sir Leckraz Teelock SSS, le jeune homme décide de se lancer dans l’entrepreneuriat et se démarquer en tant que potier. C’est ainsi qu’il apprend le métier avec son père.  Aujourd’hui, Kavish façonne l’argile aisément pour fabriquer des lampes, des tandoors, des pots, des bacs, des vases, des figurines et des œuvres d’art en terre cuite. « C’est une fierté d’être potier. J’ai appris ce métier grâce à mon père. J’adore mon boulot, mais ce métier est appelée à disparaître avec l’avènement de la technologie. Toutefois, je suis optimiste concernant l’avenir de la société, car je mise beaucoup sur la satisfaction de mes clients », avance-t-il. L’entreprise, dans laquelle il avait investi une somme d’environ Rs  125 000, n’a rien à envier à celles des autres entrepreneurs.

Quand le design sublime la beauté

Sa société s’est bâtie une solide réputation dans la fabrication des lampes en terre personnalisées en s’appuyant sur un service de choix. L’entreprise opère efficacement en offrant les meilleures matières premières locales.  La terre, le feu, l’air, l’eau et la pierre, tout est réuni pour la fabrication des pots.

L’entrepreneur fabrique plus de 20 000 pièces de petites lampes, 2000 grosses lampes en terre et 1000 pots de fleurs mensuellement. Le tandoor (four traditionnel), l’un des produits phares de cette entreprise, est actuellement en promo, soit à Rs 5000 au lieu de Rs 7000. En effet, ce qui permet à l’enseigne de résister, face à un marché ultra-concurrentiel, est l’exigence d’une bonne qualité des produits et à un prix meilleur.

Le jeune potier soutient que pour réussir dans l’entrepreneuriat, il faut faire preuve d’amour, de créativité et de persévérance. « Être entrepreneur n’est pas facile à moins d’être chanceux et d’avoir des fonds. Il faut être passionné de son métier et prendre des risques  », dit-il. D’ailleurs, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est avec optimisme que Kavish Gobin envisage l’avenir de son entreprise. Le jeune homme a des idées plein la tête. Des projets, qu’il dévoilera en temps et lieu.

Homme humble et passionné de la pêche

Durant son temps libre, Kavish Gobin aime jouer à la console et au billard. Il aime aussi la pêche, les sorties dans la nature et la gym. « Le fait de travailler à mon propre compte, m’aide à passer plus de temps avec ma famille  », ajoute-t-il.