Live News

Marche citoyenne : ce que les politiciens ont dit

Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Xavier-Luc Duval...  Les principaux leaders des partis politiques de l’opposition soit le Parti Travailliste, le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti mauricien sociale-démocrate (PMSD) aussi bien que le leader de l’opposition ont participé à la marche citoyenne de l’activiste social, Bruneau Laurette. Objectif : « Dénoncer la gestion gouvernementale entourant le naufrage du Wakashio ». 

La marche a démarré à 13 heures ce samedi 29 août devant la place de la cathédrale à Port-Louis avant de prendre fin aux alentours de 15 heures. 

Présence remarquée de l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, du leader du Reform Party, Roshi Bhadain, et des membres de Rezistans ek Alternativ.

Des membres des partis de l'opposition parlementaire ont tenu une brève déclaration lors de cette marche. 

« Je félicite le peuple mauricien. Je remercie également la diaspora mauricienne qui a, pour la première fois, protesté au même moment. Tou dimoun pe dir ki sa gouvernman (...) la lev pake ale », a déclaré Navin Ramgoolam. 

Pour Xavier-Luc Duval, c’est une « foule historique ». « C’est une foule qui est venu protester contre l’incompétence, le népotisme, la corruption surtout le crime Wakashio », dit le leader des bleus. 

« C’est une île Maurice en marche pour une meilleur île Maurice », selon le leader de l’opposition, Arvin Boolell. 

Pour le whip de l’opposition, Shakeel Mohamed, cette marche symbolise « l’unité nationale, la fraternité, le mauricianisme, la discipline (…) ». « Ce mouvement démontre clairement qu’on mérite mieux. Le système du gouvernement doit changer et l’avenir doit être différent. C’est vraiment historique », dit-il. 

Cette marche citoyenne est du « jamais vu à Maurice », selon Roshi Bhadain. « Ces Mauriciens sont venus pour s’exprimer et pour que le Premier ministre lev pake ale. Lundi, li bizin montre ki li ena impe lamour prop et impe dignite et remet eleksyon zeneral. Ils ont mis le pays sur la liste noire, voire dans la marée noire, le peuple dans la misère noire. On réclame la démission de Pravind Jugnauth », a lancé le leader du Reform Party.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !