Live News

Marche citoyenne : quelles leçons doit-on retenir après la manifestation de samedi dans les rues de Port Louis ?

Une marée humaine après la marée noire, c’est un rassemblement historique.

Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la marche citoyenne qui a vu la participation de milliers de Mauriciens dans les rues de Port-Louis le samedi 29 août.

Deux jours après cet évènement, quelles leçons faut-il tirer de ce rassemblement ? Peut-on parler de réveil citoyen ?

Interrogé sur le sujet, Feizal Jeerooburkhan de Think Mauritius, est d’avis qu’il s’agit là d’un réveil citoyen. Il précise que « la goutte qui a fait déborder le vase est la manière dont le problème du Wakashio a été géré ». Selon lui, les Mauriciens se sont dit qu’ils ne peuvent pas rester les bras croisés.

De son côté, Manisha Dookhony, membre de la Mauritius Renewal Society, parle d’un élan de solidarité. Pour comprendre cette marche, il faut prendre en considération le fait que l'ile a vécu un enchaînement d’incertitudes explique-t-elle, avec la crise sanitaire, la crise économique, l’inscription de Maurice sur la liste noire de l’Union européenne et désormais la crise écologique.    

Beaucoup font le parallèle entre le rassemblement du 6 juin 1982 et celui du 29 août 2020. Cependant, l’observateur politique, Yvan Martial, tient à rappeler la suite de cet évènement d’il y a près de 40 ans : « Neuf mois après, il y a eu un divorce entre Bérenger et Jugnauth » indique-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !