Live News

Master plan : transformer l’aéroport SSR en Airport City

SSR Avec Airport City, Airports of Mauritius Ltd propose la transformation de l’aéroport.

Airports of Mauritius veut transformer l’aéroport sir Seewoossagur Ramgoolam en un hub de transit à haute valeur ajoutée. L’objectif est d’optimiser le potentiel de la région.
Longtemps délaissés, la région de l’aéroport et le Sud en général sont en passe de devenir un vrai pôle d’attraction. Après Mon Trésor Smart City, la Smart City du Sugar Investment Trust au Bouchon, le projet de Mahébourg Tourist Village et Plaisance City, c’est au tour d’Airport City de venir s’ajouter à la liste. Piloté par Airports of Mauritius Ltd (AML), ce projet propose une panoplie d’activités qui transformeront l’aéroport sir Seewoossagur Ramgoolam en un hub de transit à forte valeur ajoutée

AML prépare en ce moment son plan directeur dans lequel il affiche son ambition. Le premier jet du document devrait être prêt d’ici à la fin de l’année. « L’objectif est d’optimiser le potentiel de l’aéroport et de ses alentours », confie un membre du conseil d’administration d’AML.

Plusieurs études sérieuses démontrent que l’aéroport a le potentiel de devenir une plateforme régionale. Mais, pour devenir un hub de transit, il faut pouvoir attirer le voyageur. Et pour ce faire, il faut avoir des choses à lui proposer, ce qui manque cruellement aujourd’hui.

À quelques rares exceptions près, la fréquentation de l’aéroport SSR n’a pas cessé d’augmenter ces vingt dernières années. En 1999, 1 568 979 passagers y sont passés. L’année dernière, le nombre était de 3 728 970.

En juin 2016, un appel à propositions avait été lancé pour la création d’un grand centre commercial qu’AML voulait ériger dans la zone aéroportuaire. Le lieu choisi pour ériger cet Airport Mall, ne se situe qu’à quelques minutes de l’aéroport et peut être desservi par des navettes qui vont et viennent de l’aéroport. Le lieu se situe vis-à-vis de l’hôtel Holiday Inn et du terrain sur lequel se trouve la Smart City d’Omnicane, Mon Trésor City.

D’une superficie de 33,6 arpents, ce shopping mall devrait aider Maurice à se positionner comme une destination shopping de référence pour la région. En guise de comparaison, la superficie de ce centre commercial devait être deux fois supérieure à celle d’un complexe comme Super U de Grand-Baie.

Mais le consultant chargé de l’étude de faisabilité avait conseillé d’attendre encore quelques années avant de démarrer et le projet avait été mis au frigo.

Airport City devrait cependant avoir une autre envergure. On ne parle plus ici d’un centre commercial, mais d’un concept inclusif qui concerne aussi la stratégie de développement des terminaux aéroportuaires et le marketing de l’aéroport.