Faits Divers

Mendicité : la Child Development Unit lui enlève son bébé de trois mois

Cour intermédiaire

Une habitante de Curepipe, âgée de 27 ans, avec son bébé de trois mois dans les bras, demandait l’aumône aux passants dans les rues de Port-Louis, le samedi 30 juin. Des responsables de la Child Development Unit (CDU) l’ont interpellée.

La mendiante amadouait les passants avec son bébé dans les rues de la capitale pour se faire de l’argent. Aux alentours de 13 h 30, elle a approché deux personnes à la rue Ruisseau du Pouce, à proximité du Jardin de la Compagnie.

La jeune mère était loin de se douter que ces deux personnes étaient un Family Welfare and Protection Officer et une Child Care Officer du ministère de l’Égalité des genres. « Enn ti kass pou mo aste manze, dile ek kouss pou mo tibaba », a lancé la mendiante.

Le Family Welfare and Protection Officer réagit promptement. Il décline son identité et pose des questions à la femme sur sa vie personnelle et sur celle de son bébé.

La mendiante se présente comme L. R., âgée de 27 ans et résidant à la rue Couvent de Lorette, à Curepipe. Elle explique qu’elle a quitté sa demeure avec son bébé très tôt le matin pour mendier dans les rues de la capitale. Le Family Welfare and Protection Officer lui explique qu’elle a commis un délit en mendiant avec son bébé de trois mois dans les bras. « Mo pa ti kone misie », indique-t-elle.

Le responsable informe son supérieur du cas et ce dernier lui conseille de porter plainte à la police et de prendre l’enfant en charge.

Après avoir enregistré sa version des faits, la jeune femme risque d’être poursuivie. Elle pourrait répondre d’une accusation provisoire de « mending whilst being in company of a child », devant le tribunal de Port-Louis.

Le bébé de trois mois a été confié à la CDU qui a également ouvert une enquête. L’enfant a été placé dans un abri pour enfants en attendant la conclusion de l’enquête.