Faits Divers

Meurtre de Santa Rao Appadu : liberté sous caution au policier Shayntish Appadu

Shayntish Appadu Le policier Shayntish Appadu s’est acquitté d’une caution de Rs 50 000.

La Bail and Remand Court (BRC) a accordé la liberté au policier Shayntish Appadu le lundi 18 juin, contre une caution de Rs 50 000. Le policier devra aussi signer un engagement de dette de Rs 200 000 et se rapporter tous les samedis au poste de police de sa localité entre 6 heures et 18 heures. Il devra également indiquer ses coordonnées à la police et s’abstenir de contacter les témoins de l’affaire.

Shayntish Appadu était placé en détention depuis le 13 mars 2018. Il est accusé du meurtre de son oncle Santa Rao Appadu. L’habitant de Beau-Vallon, âgé de 78 ans, est décédé à l’hôpital Jawaharlal Nehru après avoir été admis aux soins intensifs. L’autopsie a conclu que la victime est morte des suites de lésions cérébrales.

Examens ADN

Deux motifs avaient été avancés par la police pour objecter à la remise en liberté de Shantish Appadu. Notamment que le policier risquerait de manipuler les preuves et d’intimider les témoins, ou encore de fuir, une fois libéré.  L’inspecteur Ramjettun de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) a été mandaté par le commissaire pour objecter à la remise en liberté de Shayntish Appadu qui est défendu par Me Rama Valayden.

La magistrate a souligné la situation du policier : célibataire, sans enfant et ayant une adresse connue. Dans sa défense, le policier a nié l'accusation, affirmant qu'il était au rez-de-chaussée et que le défunt était sur le toit quand l'incident a eu lieu. « Le défunt avait la manie de lancer des pierres sur une femme et moi. » Version qui a été corroborée par celle de la dame. Le policier s’est soumis volontairement à des examens ADN, en se rendant au poste de police, « car je n’ai jamais gravi ces escaliers ».