Live News

Milieu carcéral : Navind Kistnah remplacera Veeren à la Pirate Wing

Navind Kistnah. Navind Kistnah.

Navind Kistnah, le principal suspect dans l’importation des 135 kilos d’héroïne, sera probablement transféré à la Pirate Wing de la prison centrale dans les prochaines semaines. Il remplacera le prisonnier Peroomal Veeren, incarcéré pour délit de drogue, qui a été, lui, transféré à la prison de La Bastille, à Phœnix, il y a deux semaines.

Navind Kistnah, qui est considéré comme un High Profile Detainee, sera bientôt remis entre les mains des autorités pénitentiaires. Il quittera le Detention Centre des Casernes centrales pour la Pirate Wing de la prison centrale de Beau-Bassin. 

Le témoin-clé dans l’affaire d’importation des 135 kilos d’héroïne bénéficiera d’une haute protection à la Pirate Wing. Cette nouvelle aile a été construite, rappelons-le, par la United Nations on Drugs and Crime (UNODC) pour l’emprisonnement des pirates somaliens.

Un transfert à l’aube

Le détenu Navind Kistnah sera transféré à l’aube, soit aux alentours de 6 heures du matin, sous forte escorte policière comme cela a été le cas pour Peroomal Veeren.

« Tout est prêt pour accueillir le nouveau pensionnaire. La nouvelle aile est pourvue de caméras CCTV en état de marche et les cellules sont surveillées par des officiers de la CERT en mode 24/7. Une fois remis entre les mains des autorités pénitentiaires, le détenu Navind Kistnah sera sous la supervision des officiers de la prison. Il sera escorté par des policiers armés, et autres officiers des prisons, uniquement lors des va-et-vient en Cour ou encore à l’hôpital », précisent les officiers.

Sollicité par Le Défi Quotidien, le commissaire des prisons Vinod Appadoo ne confirme, ni ne dément le transfèrement du détenu.

« Je ne peux rien vous dire pour l’instant. D’ailleurs, conformément au protocole, le transfert de tout détenu doit être avalisé par le Transfer Committee de la prison », déclare-t-il.


Au quartier général de l’Adsu : Navind Kistnah entendu sur une reconstitution des faits

Navind Kistnah a été entendu sur une reconstitution des faits à laquelle il avait participé au début de l’année. L’interrogatoire s’est déroulé dans la journée du lundi 2 juillet, au quartier général (QG) de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu).

Ce sont les limiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) qui se sont chargés de cette partie de l’enquête. Navind Kistnah a été confronté à une vingtaine de photos, prises à la douane et à son domicile à Petite-Rivière. Il a été appelé à fournir des explications sur les déroulements des faits, relatifs à la série de photos.

Ces photos dévoilent des différents endroits et des objets liés à l’enquête de l’Adsu. Parmi, des photos des bonbonnes et des cylindres utilisés pour dissimuler les sachets d’héroïne.

Lors de ses interrogatoires, il a été appelé à indiquer les endroits mentionnés. Notons qu’avant cette étape, Navind Kistnah a participé à une reconstitution des faits. Pour les besoins de l’enquête, il avait été conduit à nouveau à sept lieux différents au début de l’année.

L’enquête porte sur le volet administratif entourant les compagnies de Navind Kistnah, Kun Management Ltd, et le rôle de la compagnie de Geeanchand Dewdanee, Brillant Ressources Limited. Cela, à la suite de l’affaire sur l’importation des 135 kilos de drogue en provenance d’Afrique du Sud. Et c’est en présence de son avocat, Neelkanth Dulloo, que Navind Kistnah a été confronté aux différents documents en possession de l’Adsu. Il s’agit principalement de factures de certains colis importés par le biais de Kun Management Ltd.

Outre les business de Navind Kistnah, des volets d’enquête sur ses fréquentations, ont déjà été complétés. Le volet de blanchiment d’argent qu’aurait effectué Navind Kistnah est aussi exploré. Les enquêteurs passent au crible les registres de certains casinos où Navind Kistnah aurait misé.

En épluchant ces documents, l’Adsu a pu déterminer le montant des mises, des gains et des pertes de Navind Kistnah, tout comme ceux de son ami Shahebzada Azaree.