Magazine

Musique : la Mauricienne Djane SmitZ conquiert l’Inde

Djane SmitZ Les Mauriciens auront l’occasion de découvrir Djane SmitZ aux platines en décembre.

Avec sa notoriété grandissante, Djane SmitZ, qui est parmi les cinq meilleurs DJ de l’Inde, a ouvert sa boîte de production et parcourt le monde pour faire entendre sa musique. La petite Mauricienne, qui a fait fi des préjugés dans cet univers essentiellement masculin, n’a pas fini de faire parler d’elle.

Djane SmitZ fait un tabac dans les clubs indiens. De son vrai nom Smity Luximon, elle fait danser plus d’un. Celle qui a posé ses valises à Pune, il y a douze ans, s’est bâtie une solide réputation et a ouvert sa boîte de production Rextaurean en Inde en 2014. Celle-ci, avec un portfolio d’un millier d’artistes, a organisé plus de 2 500 événements.

« En plus de manager les artistes, de produire des chansons, d’organiser des concerts, entre autres, “Rextaurean” est une plateforme où nous permettons aux jeunes talents de se faire connaître », explique Smity Luximon.

Elle permet aux autres d’éclore dans le monde de la chanson et des DJ. Smity Luximon se souvient de ses débuts dans ce monde musical, qui se sont faits par hasard alors qu’elle ne connaissait rien à la musique.

C’est en 2006 que cette jeune femme, originaire de Moka, pose ses valises en Inde pour des études en Communication Design au Symbiosis International Institute of Design. Quelque temps après, elle rencontre des amis évoluant dans le monde de la nuit. Et le hasard fera le reste.

« J’étais comme tous les jeunes de mon âge qui écoutaient de la musique pour me distraire, sans plus. Puis, mes amis qui étaient dans ce monde musical m’ont proposé un jour de jouer dans une soirée. Je ne savais rien de l’univers des DJ. Au début je n’étais pas tentée puis, petit à petit, j’y ai pris plaisir et je ne regrette aucunement mon choix », raconte-t-elle.

En effet, elle apprendra les rudiments du métier avec DJ Sunny Purba, très célèbre en Inde. Petit à petit, elle apprivoise les platines et trouve son style. Elle jouera dans les boîtes les plus branchées de l’Inde. La passion et le talent de Djane SmitZ lui permettent de se faire un nom dans le monde de la nuit. Mais pas question de laisser tomber sa formation académique. Elle les terminera haut la main ses quatre ans d’études.

Mais être une femme dans un milieu de DJ essentiellement masculin ne lui a pas rendu la tâche facile.

« En Inde, la mentalité est différente et le fait d’être une femme dans ce domaine n’est pas bien vu. Mais j’ai persévéré et aujourd’hui je vis ma passion à fond », indique-t-elle.

Djane SmitZ parcourt le monde, passant par Doha, Tanzanie, Dubai, Cape Town, pour partager son savoir-faire. Fière de ses valeurs, cette femme active aime la vie.

Elle visite au moins deux fois par an son pays natal et ne rate pas l’occasion de se mettre aux platines quand l’occasion lui permet. D’ailleurs, elle concocte une petite surprise prévue en décembre pour les Mauriciens.