Live News

MV Wakashio : aucun explosif utilisé lors du sabordage de la partie avant, selon Alain Donat

Aucun explosif n’a été utilisé lors du sabordage de la partie avant du MV Wakashio, a assuré le Director of Shipping, Alain Donat lors d’une conférence de presse ce vendredi 28 août. Ce dernier, images à l’appui, a souligné que la Salvage Team a utilisé de l’eau pour couler la partie avant du vraquier.

Alain Donat a précisé que cette partie du navire est toujours entière, ce qui n’aurait pas été le cas si des explosifs avaient été utilisés.

Le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, est, de son côté, revenu sur les dauphins retrouvés morts dans le Sud-Est depuis mercredi. Il a souligné le caractère atypique des mammifères.

Les marsouins (Melon-headed whale), dit le ministre, ont des sentiments et sont très attachés à la famille, selon lui. Il a précisé que ces mammifères marins ne mangent pas quand ils sont stressés.  « Nou santi ki pou ena enkor », a-t-il précisé.

Sudheer Maudhoo a également fait ressortir le fait qu’en février 2015, le pays avait fait face à une situation similaire, où 37 mammifères marins avaient été retrouvés dans la région de Grand-Sable et Bois-des-Amourettes.

Dev Norungee, Director of Fisheries a annoncé que des analyses ont été effectuées sur des poissons pêchés dans plusieurs régions afin de détecter la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques. Il a indiqué que des traces d’hydrocarbures ont été notées dans les poissons collectés dans les zones touchées par la marée noire causée par le déversement d’huile du MV Wakashio. Cependant, a-t-il précisé, il n’y avait aucune trace d’hydrocarbures dans les échantillons collectés dans les régions telles que Palmar, le Morne et Belle-Mare.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !