Faits Divers

Ne trouvant pas le repas à son goût : il tente d'écraser sa femme avec son tout-terrain

Koomkaran J., 37 ans, a été arrêté.

Une Malgache a échappé à la mort. Le samedi 12 mai, elle a été expulsée de la maison par son mari, qui estimait que son repas n’était pas bon. Le lendemain, il a tenté de l’écraser avec sa voiture…

Encore une femme victime de violence. Une de plus, une de trop. Jusqu’à quand ? Corinna, (prénom modifié), une Malgache de 32 ans, aurait pu mourir, le dimanche 13 mai. Son mari, raconte-t-elle, a essayé de la tuer car le repas qu’elle avait préparé ne lui plaisait pas. Après avoir été agressée et chassée de la maison, elle s’est réfugiée dans un abri. Le mari y est allé chercher sa femme avant de lui foncer dessus avec son 4x4. Elle s’en est sortie avec des blessures et un problème au rein. 

Il y a quelques années, la Malgache croit avoir trouvé le bonheur avec Koomkaran J., 37 ans, habitant un faubourg de la capitale. Ils se marient. De leur union, naissent deux enfants. Une fillette de sept ans et un fils  de cinq ans. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Jusqu’à décembre 2017. Le couple commence à battre de l’aile.

Corinna se fait souvent agressée par son époux et sa belle-mère. Toutefois, dit-elle, elle se tait à cause de ses enfants. Le samedi 12 mai, son mari la réprimande à cause du repas qu’elle a concocté. Connaissant le caractère violent de Koomkaran, Corinna ne dit pas un mot. Après avoir avalé une bouchée, il lui lance un coup de pied. « Je suis tombée de ma chaise, il m’a empoignée et cogné la tête plusieurs fois contre le mur tout en proférant des injures », confie-t-elle. «  Il m’a ensuite traînée jusqu’à la porte et frappée à coups de pied. Il m’a dit : mo pe mett twa dehor, guetter kot to pou ale. » 

Corinna prend ses deux enfants et se rend au poste de police de la région et porte plainte pour violence domestique. Les policiers s’affairent à trouver un abri pour la mère et ses deux enfants. Le lendemain, dimanche 13 mai, Koomkaran se pointe  à l'abri pour récupérer sa femme et ses enfants. Corinna sort pour lui expliquer qu’elle ne va plus rentrer chez eux. Et c'est alors que Koomkaran se met au volant de son tout-terrain et fonce sur sa femme. Elle parvient à esquiver le plein-fouet. Le mari fait marche-arrière en endommageant le mur de l’abri et se dirige à nouveau en trombe sur Corinna. Cette fois, elle ne parvient pas à éviter le choc. Grièvement blessée, elle est transportée à l’hôpital. Elle y passe quelques jours avant de pouvoir rentrer. Depuis, elle dit  être sous traitement car elle souffre d’un problème au rein.

Le mari est arrêté quatre jours après l’agression par la police de Coromandel. Il a avoué être allé voir  sa femme à l'abri mais  nierait avoir tenté de l'écraser. Toutefois les caméras de surveillance de l'abri démontrent le contraire. Après son interrogatoire, il a comparu devant le tribunal de Port-Louis sous une charge provisoire de tentative de meurtre. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. Le mercredi 20 juin, l'accusé a participé à une reconstitution des faits avant d’être examiné par un médecin de police. Il demeure en détention. L’enquête est supervisée par l’inspecteur Pavaday et le surintendant de police (SP) Seebaluck.