Actualités

Opérationnels en octobre et novembre : les deux Airbus A330neo sont baptisés Aapravasi Ghat et Chagos Archipelago

Airbus A330neo

Deux nouveaux appareils dernier cri, à savoir des Airbus gros-porteurs A330neo, entreront en opération en octobre et novembre. Les deux avions ont été baptisés Aapravasi Ghat et Chagos Archipelago respectivement.

Qui a dit que l’Aapravasi Ghat et le Chagos Archipelago devaient rester à tout jamais des lieux terrestres liés au peuplement ? Air Mauritius a, lors d’une cérémonie tenue samedi à l’aéroport de Plaisance, baptisé les deux nouveaux Airbus A330neo, qui s’ajouteront bientôt à la flotte de la ligne aérienne locale. Cela en présence d’Olivier Bancoult, du Groupe Réfugiés Chagos, et du représentant de l’Aapravasi Ghat Trust Fund, Dharam Yash Deo Dhuny.

L’Aapravasi Ghat est, rappelons-le, le lieu de débar-quement des travailleurs engagés indiens à Maurice de 1834 à 1910. Il a été classé patrimoine mondial par l’Unesco le 12 juillet 2006. L’archipel des Chagos a vu le déracinement de sa population par les Britanniques dans les années 1960. Ces derniers luttent toujours pour le retour dans leurs îles d’origine.

C’est un Airbus A330neo de la compagnie aérienne TAP Air Portugal qui s’est posé à Plaisance samedi après-midi. Il ne s’agissait pas d’un vol commercial, mais d’un vol d’essai et de présentation. Le but était de permettre à l’appareil de cumuler des heures de vol avant que le Portugal ne prenne livraison de l’avion en novembre. La compagnie aérienne locale prendra livraison de deux appareils similaires en octobre et novembre respectivement.

Coraline Babut, Senior Analyst A330 Family Marketing Customer Affairs auprès d’Airbus, a expliqué que le nouvel appareil consommait 25 % moins de carburant que les autres gros-porteurs et disposait de connexion  internet (Wi-Fi), entre autres innovations. « C’est un A330 nouvelle génération, car l’appareil est doté de toutes les dernières technologies. Un nouveau moteur, une nouvelle aile, une nouvelle cabine et aussi un nouveau système pour intégrer ce nouveau moteur. L’A330neo est un avion digital. Des informations seront envoyées en temps réel, tout au long du vol de l’avion, à l’équipe au sol, afin de permettre aux opérations et à la maintenance de pouvoir communiquer, voire anticiper des actions de maintenance à faire dès que l’appareil atterrit », a-t-elle expliqué. Pour rappel, l’A330neo possède une capacité d’accueil allant jusqu’à 500 passagers, dont 28 en classe affaires.

Selon le CEO d’Air Mauritius, Somas Appavou, il est important de pouvoir réduire nos dépenses en carburant. Il a précisé que l’appareil était adéquat pour desservir toutes les routes MK actuelles.

Anil Gayan, le ministre du Tourisme, a, lui, souligné qu’Air Mauritius « était devenu notre fierté ». « Le pays doit posséder des compétences pour pouvoir se développer. Je salue l’initiative d’Air Mauritius, qui prône la sécurité de ses passagers », a-t-il dit.

Arjoon Suddhoo, le président du conseil d’Air Mauritius, a fait ressortir que « les noms des avions n’ont pas été choisis au hasard ». « Ces noms ont été bien réfléchis, car ce sont ceux des sites qui sont vivants dans le cœur des Mauriciens. C’est un message qu’Air Mauritius, que l’île Maurice entière, adresse au reste du monde », a-t-il soutenu.