Economie

Performances : quand l’Inde allège les profits de la SBM Holdings

SBM La SBM Bank (Mauritius) Limited est la deuxième banque du pays.

En 2017, toutes les conditions sont réunies pour que le deuxième groupe financier du pays atteigne un palier record en termes de profitabilité. Dans cette équation, l’héritage dans la Grande Péninsule dont a hérité la nouvelle équipe dirigeante, a pesé lourd.

Dans son rapport annuel pour l’année financière se terminant au 31 décembre 2017, Andrew Bainbridge, le Group Chief Executive Officer de la SBM Holdings Limited, chiffres à l’appui, lève le voile sur sa performance hors de nos frontières, surtout la situation en Inde. Les données publiées confirment, dans une certaine mesure, la volonté du CEO à « être plus sensible et humble et ne pas faire les mêmes erreurs du passé. » Pourquoi ?

Parce que les pertes sont passées de Rs 185 millions, en 2016 à Rs 691 millions l’année dernière. Les pertes se sont creusées à une telle vitesse avec des nettes pertes de valeur atteignant les Rs 759 millions contre Rs 302 millions en 2016. Elles découlent des prêts et avances effectués avant 2013. À l’époque, les transactions sont effectuées sans avoir l’information complète sur les emprunteurs, des garanties insuffisantes et un marché ciblé imparfait.

La donne a changé. Le processus de vérification est désormais consolidé. La banque a recours aux rapports externes dont les agences de notation et des appels aux autres banques, analyses par rapport aux institutions similaires, détails des autres emprunts contractés, l’existence de procès en cour.
« Aujourd’hui, nous connaissons mieux les clients et leurs antécédents, car les systèmes sont devenus plus transparents, donc (il y a) moins de risques. Le niveau de prêts non-productifs a été de 1,77 % au 31 décembre 2017 », affirme Andrew Bainbridge.

Ceci étant dit, ces pertes ont bridé les ambitions de la SBM Holdings Limited à réaliser des profits nets de Rs 3 milliards. Au final, en 2017, les bénéfices après impôts du groupe ont été de Rs 2,58 milliards, en progression de 11,5 % sur un an. Les revenus nets d’intérêt ont été de Rs 4,77 milliards.

Le rapport annuel, envoyé aux actionnaires en amont à l’assemblée générale annuelle de la SBM Holdings qui se tient en fin de semaine, contient des éléments sur la stratégie du groupe. Sur ce volet, Kee Chong Li Kwong Wing, président du conseil d’administration du holding explique que l’objectif est d’atteindre une croissance durable en diversifiant les opérations existantes et étendre le réseau à l’international.

« Nous continuerons à augmenter nos activités transfrontalières de même que les activités de gestion du patrimoine et de banque d’investissement », dit-il.
Kee Chong Li Kwong Wing enchaîne en soulignant que le groupe poursuivra sa stratégie et mettra à exécution les initiatives de manière disciplinée. Ce faisant, le niveau d’activités devrait augmenter de même que la profitabilité.