Economie

PME : les micros crédits de la DBM désormais disponibles

Le Premier ministre a annoncé dans le Budget 2017-2018 des micros crédits à 3 % pour les PME. La DBM lance aussi le crédit à 6 % pour les montants plus importants, ainsi qu’un crédit à 0 % ou 3 % pour les associations socioculturelles.

La Banque de Développement de Maurice (DBM) a finalisé les différents projets concernant ces produits financiers annoncés dans le Budget 2017-2018. Parmi ces mesures, plusieurs formules de crédit sont destinées aux entrepreneurs. La présentation a eu lieu le mardi 4 juillet lors d’une conférence de presse, au siège de la DBM à Port-Louis. Un micro crédit pour les Petites et moyennes entreprises (PME) est lancé. Son taux d’intérêt est de 3 % par an. Il finance 90 % des projets et est plafonné à Rs 250 000.

Ce micro crédit est destiné aux PME dans les secteurs d’activités agricoles, de la pêche, manufacturiers, artisanaux et culturels. Dans l’agriculture, les projets éligibles concernent, entre autres, la culture biologique, la biotechnologie, l’hydroponie, l’apiculture, la canne à sucre et la conversion des champs de cannes. Dans le secteur de la pêche, les projets éligibles concernent l’achat de bateaux pour la pêche en haute mer, l’aquaculture et l’élevage de coraux. Au niveau de la manufacture, les entreprises exportatrices sont particulièrement ciblées. Quant aux projets culturels éligibles, il s’agit des expositions, des enregistrements, des spectacles et de la publication de livres, entre autres. Pour les projets qui ne sont pas éligibles au micro crédit ou dont les montants dépassent Rs 250 000, la DBM propose un emprunt pour les PME à un taux d’intérêt de 6 % par an et plafonné à Rs 3 millions.

Comme annoncé dans le Budget 2017-2018, la DBM propose des prêts aux associations socioculturelles. Ces financements doivent servir à la rénovation ou à l’ameublement des lieux de culte. Les sommes prêtées sont plafonnées à six fois les subventions allouées aux institutions par les autorités. Le taux d’intérêt est de 0 % par an si le prêt n’excède pas
Rs 500 000. Il passe à 3 % par an pour les montants entre Rs 500 001 et Rs 1 million.

Anand Babbea, président de la DBM, explique que pour financer ces nouveaux produits financiers, la DBM lèvera Rs 500 millions. Il annonce également que l’institution a désormais de nouveaux départements, notamment pour le marketing, la communication et la recherche. « Depuis 2014, toutes les dettes de la DBM ont été remboursées, à l’exception de deux crédits à long terme pris auprès de l’État », précise Bardwazsingh Jokhoo, Acting Managing Director de la DBM.