Live News

PNQ : Le Dhruv, seul hélicoptère volant de nuit, en maintenance lors du naufrage du Wakashio, selon le PM

Les éléments de la National Coast Guard (NCG) ont essayé d’entrer en contact avec le MV Wakashio à cinq reprises avant son naufrage. Le premier appel a été effectué à 18 h 15. Information révélée par le Premier ministre à l’Assemblée nationale, ce vendredi 28 août. Pravind Jugnauth répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, axée sur le naufrage du vraquier battant drapeau panaméen.

Pravind Jugnauth est revenu sur ces nombreux appels qui sont restés sans réponse et a précisé que ce n’est qu’à 20 h 10 que le capitaine a donné signe de vie précisant qu’il avait perdu le contrôle du navire.

Arvin Boolell a accusé le Premier ministre d’être coupable de négligence grave lors de cette PNQ. Et Pravind Jugnauth de souligner que le gouvernement a pris toutes les initiatives, dès le début, afin de s’assurer que le navire puisse être retiré du lagon.  

Le leader de l’opposition est reparti de plus belle, affirmant que « le PM bluffe ».

Pravind Jugnauth a insisté, lors de la PNQ, sur les conditions météorologiques qui ont empêché les « Fast Interceptor Boats » d"aller à Pointe-d’Esny. Il a ainsi brandi les prévisions de la station météo de Vacoas, indiquant qu’il y avait un avis de fortes houles, et des vagues allant jusqu’à 2 m 50.

Selon Pravind Jugnauth, le mauvais temps a perduré du 25 au 29 juillet. Il précise également qu’il y a eu une accalmie le 31 juillet avant le retour du mauvais temps, qui a duré jusqu’au 6 août.

Le Premier ministre a fait savoir que le seul hélicoptère qui puisse voler de nuit à Maurice, le Dhruv, était en maintenance.

Il semble que les explications fournies par le Premier ministre n'aient pas convaincu Arvin Boolell. La météo est une « excuse bidon » selon le leader de l’opposition, qui a alors demandé pourquoi le Fennec n’a pas été dépêché sur place.

Pravind Jugnauth de répondre que « le leader de l’opposition ne détient pas les bonnes informations ». Il a insisté que seul Dhruv peut voler de nuit.

Lors de cette PNQ, le leader de l’opposition est revenu sur les propos du ministre français des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, dépêché à Maurice après le naufrage du Wakashio.

Ce dernier avait notamment déclaré ceci : « Force est de constater que le contrôle maritime mauricien n’a pas complètement fonctionné… ».

Selon Pravind Jugnauth, ces propos peuvent être sujets à interprétation.

Pour conclure le Premier ministre a souligné que nous avons signé une convention sur le droit de la mer et que nous ne pouvons pas empêcher un navire de passer dans nos eaux territoriales, sauf si nous avons des informations qu’il a l’intention de causer préjudice à notre pays.

Pravind Jugnauth d’ajouter que nombreux navires ont effectué un passage inoffensif dans nos eaux territoriales le jour du naufrage du MV Wakashio, exactement 26 au total.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !