Actualités

Politique d’accès aérien : Rs 15 M réattribuées aux frais de bouche du PMO

Bâtiment du Trésor Le bâtiment du Trésor qui abrite le Bureau du Premier ministre.

Une somme de Rs 15 millions que le Bureau du Premier ministre (PMO) avait initialement prévue pour le développement de la politique d’accès aérien a finalement été attribuée à un item fort différent : les frais de bouche pour les fonctions organisées par le PMO. Un transfert déjà approuvé par le Trésor.

L’item de Rs 15 millions figurait dans le Budget voté l’année dernière. Sous le sujet de Cabinet Office, l’item figure sous l’appellation Development of National Air Access Policy. Dans le discours du Budget, toute une section était dédiée à la croissance du tourisme à travers l’accès aérien.

La compagnie aérienne néerlandaise KLM est notamment mentionnée comme un facteur important dans l’ouverture de l’accès, non seulement aux Pays-Bas, mais de toute la région environnante, notamment l’Allemagne, les pays scandinaves et les pays d’Europe de l’Est. Le couloir aérien Maurice-Changi, au Singapour, est le deuxième élément que Pravind Jugnauth avait mentionné, indiquant qu’Air Mauritius allait opérer un vol hebdomadaire additionnel sur cette route.

Pour l’exploiter davantage, la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) devait également faire la promotion de la double destination Maurice-Kenya auprès de cette clientèle asiatique : « Third, concerning Africa connection, the MTPA will promote the twin destinations offer of Bush & Beach Tourism of Kenya and Mauritius. »

Sauf que ces Rs 15 millions qui devaient contribuer à atteindre cet objectif ont finalement été allouées à d’autres fins moins stratégiques : la somme est bel et bien restée sous le PMO, mis sous l’item Private Office and Ceremonials. Les Rs 15 millions doivent donc servir pour le Hospitality and Ceremony. En d’autres mots, il s’agit des frais de bouche pour les fonctions officielles organisées par le Bureau du Premier ministre.