Pour un hiver plein de vitalité

Hiver

L'hiver approche à grands pas.

Petits et grands sont vulnerables à basses températures. Rhume, grippe, peau desséchée, baisse de moral sont légion en cette saison. Toutefois, avec des précautions et en adaptant son mode de vie à la température ambiante, c’est possible de conserver sa vitalité et sa bonne humeur malgré la froidure.

Beauté

Hydratez à tous les niveaux

Shayeen Elahee, directrice de Shayeen Beauty Training Centre.
L’hydratation reste le maître mot pendant tout l’hiver.

L’hiver est presque là. Et, si les vêtements nous permettent de nous protéger du froid, la peau a, aussi, besoin de protection, car elle se fragilise. Shayeen Elahee, de Shayeen Beauty Training Centre, nous conseille.

L’esthéticienne est catégorique : le visage est la partie la plus affectée par le froid. Avec les basses températures et le vent, l’épiderme se retrouve souvent agressée. Il en résulte une sécheresse, des tiraillements, rougeurs et autres imperfections. La première règle, c’est la crème hydratante. « Il est impératif de s’hydrater le visage pendant tout l’hiver. Si en été, on privilégie une crème hydratante à base d’eau, en hiver, il faut utiliser une crème occlusive et plus riche. Cela s’applique même pour les peaux grasses, car l'utilisation fréquente de produits asséchants ou de savons trop puissants, combinée à une hydratation déficiente, peut provoquer des réactions cutanées », explique Shayeen Elahee.

Il ne faut surtout pas oublier les lèvres. En effet, elles ont du mal à résister au froid, d’où les gerçures autant douloureuses qu’inesthétiques. « Ayez toujours à portée de main un baume à lèvres hydratant et réparateur, mais le meilleur remède contre les lèvres gercées demeure la vaseline qui peut être appliquée sans modération », précise l’esthéticienne

Prenez vos pieds en main

Les mains, aussi, ont besoin d’être hydratées d’autant qu’en hiver, on est nombreux à faire la vaisselle à l’eau chaude. Pour cela, il y a des crèmes spécifiques. « L’astuce, c’est, aussi, de porter des gants ou d’enduire ses mains de ‘paraffin wax’ tous les jours », indique-t-elle. « Pensez, aussi, aux pieds qui, avouons-le, sont souvent négligés », ajoute-t-elle. « Le résultat, c’est qu’ils se retrouvent avec des fissures qui peuvent être douloureuses. Le meilleur moyen de leur éviter, c’est d’appliquer quotidiennement une crème hydratante et nourrissante sur vos pieds. On peut, aussi, faire chauffer de l’huile d’olive, badigeonner les pieds et enfiler de chaussettes. »

Pour avoir une belle peau tout l'hiver, ne remettez pas votre sort uniquement entre les mains de la cosmétologie. Prenez soin de boire beaucoup d'eau, soit environ un litre d’eau par 20 kg.


Alimentation

Quoi manger ?

Les légumes verts à feuilles sont à privilégier.
Diane Desmarais, nutritionniste.

Rhume, angine, maladies respiratoires sont courants en période hivernale. Pour y parer, une alimentation spécifique est préconisée en hiver. La nutritionniste Diane Desmarais nous offre de précieux conseils.

Manger différemment pour faire face au climat hivernal est conseillé en cette période où les virus rodent. Pour contrecarrer les infections et autres problèmes de santé, il est important de renforcer le système immunitaire. Pour cela, il est indispensable d’ajuster son alimentation en donnant priorité aux fruits et aux légumes.

« En hiver, on mange plus ou moins les mêmes aliments que d’habitude, mais il vaut mieux privilégier les fruits et les légumes, afin de faire le plein de vitamines et de minéraux pour protéger notre organisme des virus et du froid. Il est conseillé de suivre les saisons par rapport aux fruits et aux légumes locaux, car s’ils poussent à un certain mois de l’année, c’est pour une bonne raison », explique Diane Desmarais.

Selon la nutritionniste en hiver, les journées sont plus courtes avec moins de soleil et on a tendance à manger davantage. La nutritionniste explique : « C’est psychologique, mais dans certains pays où il fait très froid, c’est l’organisme qui a besoin de plus de calories pour garder une température normale. On a, aussi, tendance à faire moins de sport, car il fait jour plus tard et nuit plus tôt. De ce fait, on peut accumuler jusqu’à quatre kilos de plus si l'on ne fait pas attention ! Il faut, donc, manger plus raisonnablement que d’habitude. Les plats peuvent être plus chauds et plus cuisinés, mais sans excès de matières grasses comme l’huile, le beurre, la crème fraîche et le fromage. »

Comment éviter de grossir ?

« Mangez moins de glucides (riz, pâtes, pommes de terre, pain, etc.) surtout au dîner et de continuer à faire un peu de sport », conseille Diane Desmarais. « On peut en pratiquer moins, mais il est important de le faire au quotidien ou de trouver une activité d’intérieur, comme des cours collectifs, car il faut garder une dépense énergétique suffisante pour que l’organisme ne stocke pas. »

La nutritionniste recommande, aussi, les fruits et les légumes de saison, noix, poisson, légumes verts à feuilles, légumineuses (grains secs), œufs pleins air de préférence, thé vert, tulsi, safran, gingembre, ail, oignons, entre autres. C’est nécessaire, aussi, de prendre des suppléments.

« Les suppléments sont parfois essentiels pour les personnes plus fragiles, les convalescents, les enfants, les personnes âgées et ceux ou celles qui tombent systématiquement malades en hiver », précise Diane Desmarais. « Le ginseng, la gelée royale, la vitamine C naturelle, le zinc et les probiotiques sont très efficaces, mais attention, les compléments alimentaires doivent être conseillés par des professionnels, car il peut exister des interactions entre certains compléments et des médicaments allopathiques. »


Remèdes

Les bienfaits des tisanes

Selon Jay Mootoosamy, les remèdes naturels ne présentent pas d'effets secondaires.
Jay Mootoosamy

Les Mauriciens retournent aux sources avec les remèdes naturels qui sont abordables et sans effets secondaires. Jay Mootoosamy, l'herboriste basé au marché Central, explique les bienfaits des tisanes durant la froide saison.

La grippe peut se soigner avec un remède concocté à partir de six plantes médicinales, notamment l’eucalyptus, la citronnelle, la patte de poule et le bigaradier. Cette tisane composée est idéale contre les rhumes, éternuements, maux de gorge, la toux et la fièvre.

« La citronnelle agit comme une tonique. Ces plantes sont, aussi, reconnues pour dégager les voies respiratoires et libérer les bronches », affirme l’herboriste. L'eucalyptus citronné contribue à éliminer le flegme et atténuer la sinusite. Certaines de ces plantes sont, aussi, utilisées pour élaborer la tisane servant à soulager l’asthme. Elle contient du baume de l’Île Plate et du baume du Pérou.

Ces remèdes naturels sont prescrits sous forme de dosage. Pour les enfants de moins de cinq ans, Jay Mootoosamy conseille le « lok » préparé à base du miel, beurre clarifié (mantègue) et du jus de limon.

Les enfants entre cinq à 12 ans doivent prendre la moitié du dosage recommandé aux adultes qui est de trois à quatre tasses quotidiennement. Notons que les tisanes se consomment sous forme de décoction, c'est-à-dire, qu’elles sont bouillies dans de l'eau pour en extraire les principaux éléments. Le liquide est ensuite prêt à boire. Une bonne hygiène de vie est recommandée pendant la cure.


Maladie

Vaut mieux prévenir que guérir

En hiver, notre système immunitaire s'affaiblit
et il est vulnérable aux virus.
Dr Mohammad Isshaq Jowahir conseille de s'hydrater régulièrement.

Le froid favorise certaines maladies. Dr Mohammad Isshaq Jowahir explique que notre système immunitaire s'affaiblit pendant l'hiver et devient, par ricochet, plus vulnérable aux virus qui sont plus nombreux dans l'air. De ce fait, il est important de prendre les précautions nécessaires pour jouir d'une bonne santé pendant les mois à venir.

Les effets de l'hiver se font ressentir depuis la semaine dernière comme l'a annoncé la station météorologique de Vacoas. La température pourra même chuter jusqu'à 12° Celsius sur l'île. Le froid encourage la prolifération des virus qui amènent leur lot de maux.

Dr Mohammad Isshaq Jowahir, généraliste, cite les plus communs, notamment la grippe, le rhume, les maladies respiratoires (asthme, bronchite), la toux, la pharyngite, la rhinite, la fièvre et les courbatures. « En hiver, notre système immunitaire perd sa résistance et sa puissance de défense. Il éprouve, donc, des difficultés à lutter contre les virus qui résistent au froid. Ces derniers élargissent la brèche et se greffent aux différentes parties de notre corps, entraînant des maux hivernaux. Par conséquent, il est nécessaire de s'attaquer aux virus avant qu'ils ne prennent notre système immunitaire en otage », explique le Dr Jowahir.

Les virus hivernaux peuvent également provoquer la diarrhée chez les bébés. D'ailleurs, les enfants, les personnes âgées et ceux souffrant des maladies respiratoires et cardiovasculaires sont les plus à risque en hiver. Ainsi, il leur est recommandé de profiter de la campagne de vaccination gratuite que propose le ministère de la Santé gratuitement à travers le pays. « Toutefois, la personne doit être en bonne santé le jour où il décide de se faire vacciner. Le vaccin contre la grippe donne une protection de dix jours après l'injection et peut durer une année », indique le médecin.

Il ajoute que le virus de la grippe se transmet par deux moyens : les gouttelettes et le toucher. « Il faut se laver les mains régulièrement, aérer la maison et l'espace où nous travaillons, éviter d'être en contact avec ceux qui sont dans un état grippal et s'hydrater régulièrement tout en évitant les boissons glacées et les aliments épicés ». Il recommande des boissons chaudes et des repas réconfortants comme les soupes et les bouillons de même que des légumes et des fruits frais.

Dr Jowahir tient à faire ressortir que la grippe dure entre trois à quatre jours. Au-delà, elle devient une infection et elle peut même développer une maladie chronique chez les vulnérables. Il faut, donc, consulter un médecin et éviter l'automédication.