Interview

Pradeep Jeeha : «Le MMM est un parti de faux démocrates»

Expliquez-nous les circonstances de votre expulsion du MMM…
J’ai pris position contre Paul Bérenger concernant la stratégie du parti. On n’a pas tiré des leçons de nos défaites successives aux élections. Le MMM organise des élections du Comité central (CC), alors que l’exercice de remise à jour des branches, selon la constitution du parti, n’a pas été fait. Pour la partielle du no 18, il y avait la liste des membres des branches sans qu’il n’y ait de membres.

Au no 18, il n’y avait qu’une trentaine d’agents locaux, les autres venant d’ailleurs et ne connaissant pas la circonscription. Ils ne connaissaient pas le terrain. Pour les meetings, le MMM avait le même réservoir de militants venus d’ailleurs, pas du no 18. Et on s’étonne de la défaite cuisante ? Il y a une coupure de l’électorat de militants avec la direction du MMM. The writings were on the wall.

Peut-on dire que le MMM finira comme le PMSD ?
Si le MMM continue sur cette lancée et qu’il se croit le nombril du pays, son sort sera pire que le PMSD.

Pourtant, le MMM est né après le vide laissé par le PMSD de sir Gaëtan Duval…
Paul Bérenger a créé le MMM. Comme Néron a créé Rome, il le brûlera. Après lui, ce sera le déluge, il ne veut pas qu’il y ait une pérennité.

Vous semblez oublier qu’il y a Joanna Bérenger qui pointe le bout de son nez, avec son gendre aussi…
Au MMM, qu’a-t-on toujours dit ? On est contre la dynastie en politique. Maintenant, comme on le dit si bien en bhojpuri « Mein, mere pitaji, mere mawsi aur mere jijaji », soit « Moi, mo papa, mo tantine, mo beau-frère ».

Il y a comme une épuration au MMM. Est-ce volontaire ?
La question que je me pose : faut-il une épuration des cadres du MMM pour faire de la place à la famille, à la cuisine ? Dans une dizaine de circonscriptions, on a changé les membres des régionales. C’est une mutation calculée. Les instances sont vidées des vrais militants et accaparées par des capitalistes du parti.

Le Dimanche/L’Hebdo a publié, la semaine dernière, une liste de candidats qui allaient être élus probablement au CC. Les dés sont-ils pipés, comme le dit Steven Obeegadoo ?
Il y aura l’élection des membres du Comité central ce dimanche. Il y a plusieurs circonscriptions qui n’ont pas eu de bulletins, car ils sont en possession de certains membres du Bureau politique du MMM qui vont couler les bulletins, dits secrets, dans les urnes. Ce ne seront pas des élections libres. Dans les pays dirigés par des dictatures, on devrait prendre des leçons du MMM.

Il y a l’appel de votre expulsion qui attend…
Paul Bérenger n’a pas respecté la nouvelle constitution du MMM et c’est pour cela que je me suis révolté.

Il y a, comme le disent vos détracteurs, votre ambition folle de prendre la relève de Paul Bérenger…
Est-ce qu’être ambitieux est un péché ? Ne dites pas de jouer le jeu de la démocratie quand vous ne croyez pas en la démocratie. Bérenger a fixé les élections du CC pour ce dimanche, me privant le droit d’être candidat. Le MMM est réduit à un simulacre de démocratie. Le MMM est un parti de faux démocrates.