Actualités

Question Time : plein feux sur les tablettes tactiles et le projet d’abribus

abribus

Deux thèmes ont été abordés lors de l’émission Question Time animée par Gilbert Bablee et Patrick Hilbert sur les ondes de Radio-Plus le lundi 28 mai. La distribution de tablettes de même que l’installation d’antennes Wi-fi dans les écoles et la construction d’un abribus à Albion.

Le député Ritish Ramful (PTr), qui avait interrogé le ministre Yogida Sawmynaden (Tic), le 8 mai, explique qu’il s’agit d’un projet qui remonte en fait à 2014.

Il portait sur la distribution de tablettes tactiles aux élèves des Form IV et V, sauf qu’il fallait avant s’assurer de la connexion Internet. C’est ainsi qu’un budget de Rs 122,5 millions est alloué par le ministère. Le projet est confié à la société Data Communications Ltd (DCL). Selon les termes du contrat, il était convenu que le projet devrait être complété en décembre 2016.

« DCL a demandé au ministère de changer les spécifications et aussi à être entièrement payé », explique Ritish Ramful. Un fait qui a été critiqué dans le dernier rapport de l’Audit qui indique que 100 écoles n’avaient toujours pas l’Internet.

Le ministre Sawmynaden, qui est aussi intervenu, a expliqué que plusieurs facteurs ont retardé le projet et que le déboursement de la totalité du paiement avait été accepté.

Autre volet abordé, l’achat des 23 400 tablettes tactiles pour les collégiens. C’est le député Osman Mahomed qui est intervenu. « J’avais posé une première question en 2015 et la ministre avait, à l’époque, déclaré qu’il y avait un problème avec le fournisseur. Nous avons appris par la suite que le contrat a été résilié et que l’affaire était en cour. »

Le directeur de DCL, Ganesh Ramalingum, a, lui, affirmé que l’affaire a été retirée en 2016.

L’abribus à Rs 798 000

Autre sujet commenté lors de Question Time, est l’abribus construit à Albion au coût de Rs 798 000. Une affaire qui avait été soulevée à l’Assemblée nationale par le député de l’opposition, Guito Lepoigneur. Celui-ci a soutenu que le budget alloué est beaucoup trop élevé. « Selon mes renseignements, un tel projet ne coûterait que Rs 200 000 », a-t-il affirmé. Le PPS Alain Aliphon a en contrepartie, déclaré que ce projet ne se limite pas à la construction de l’abribus, mais comprenait aussi les travaux de réhabilitation des drains et de routes.