Live News

Reprise scolaire : la Managers of Private Secondary Schools Union réclame une aide financière

«Les enseignants ne sont pas formés pour appliquer les règlements sanitaires». C’est ce qu’avance la Managers of Private Secondary Schools Union (MPSSU). D’où la requête des membres de l’association au ministère de l’Éducation de mettre à leur disposition une assistance médicale et policière. Ils ont fait part de leurs inquiétudes à la ministre de tutelle, Leela Devi Dookun-Luchoomun lors d’une rencontre qui a eu lieu cette semaine. 

Selon la MPSSU, les enseignants ne disposent pas d’une formation médicale et veiller à ce que les mesures sanitaires soient respectées pourrait s’avérer difficile. Raison pour laquelle une demande a été faite au ministère pour qu’un membre du personnel soignant soit présent dans chaque établissement secondaire du privé.

Une requête a été aussi faite pour l’obtention d’une aide financière de l’État pour l’achat de produits et d’équipements utilisés pour le respect des mesures sanitaires puisque les dépenses mensuelles ont augmenté. Avec l’achat de thermomètre infrarouge, de gel hydro alcoolique, de savon liquide et d’autres produits utilisés pour la désinfection des salles de classe,  sans oublier des équipements pour les personnels enseignants et non-enseignants, les collèges privés ont noté une hausse dans leurs dépenses. On parle de Rs 30 000 à Rs 40 000 additionnelles. Selon le calcul de la MPSSU, les subventions octroyées par l’État ne seront plus suffisantes, mais cette requête n’a pas été agréée.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !