Economie

Revenus de l’État : un taux de croissance temporairement dégressif l’année prochaine

cash

Les revenus de l’État afficheront un taux de croissance fluctuant pour les deux prochaines années. La majeure partie de l’apport continuera à mobiliser des ressources domestiques. Cependant, dès l’année prochaine, la part des aides externes commencera à baisser sérieusement avant de reprendre modestement en 2019/20.

Par rapport à la présente année, les prévisions des recettes dans l’ensemble indiquent une croissance de 3,7 % à Rs 116 Md en 2018/19 et de 5,7 % à Rs 118,7 Md pour l’année siuvante. Elle était plus importante l’an dernier avec un bond de 18,5 % à Rs 112 Md.
Si la part des aides externes représentait 11,3 % des revenus totaux de cette année, elle chutera à 5,4 % comparé à 2019 et presque 1 % en 2019/20. Les aides d’autres pays et des institutions internationales chuteront de Rs 12,7 Md cette année à Rs 6,3 Md l’année prochaine et à Rs 1,05 Md en 2019/20, soit des chutes respectives de 51 % et 92 %.

Le socle récurrent de revenus domestiques se confirme avec un rendement de 10,2 % et 20 % pour 2018/19 et 2019/20 à Rs 109,6 Md et Rs 117,6 Md respectivement. Dans cette catégorie, les rentrées à partir des taxes dépasseront la barre de Rs 100 Md en 2019, avant d’atteindre Rs 109,8 Md l’année suivante, représentant des hausses de 8,5 % et 19 % respectivement. 

Les impôts sur le revenu et les bénéfices apporteront Rs 25,5 Md et presque Rs 29 Md, soit 9,6% et 24,5% de plus. Il y aura des augmentations de 8,1% et 17,2 % à Rs 6,8 Md et Rs 7,4 Md au titre des impôts fonciers. Les taxes sur les biens ou les services connaîtront des progressions de 8 % et 17,6 % à Rs 64 Md et presque Rs 70 Md.

Revenus de l’État