People

Samuel Mungly : la réussite d’un Mauricien en France

Samuel Mungly Samuel Mungly a lancé en France une société pour l’entretien automobile.

Il a lancé en France une société de préparation esthétique et entretien automobile. Le succès a été fulgurant pour ce jeune entrepreneur de Phoenix et, cinq ans après, il veut introduire le concept à Maurice.

Si on lui avait dit il y a quelques années qu’il allait connaître un succès fou dans une activité professionnelle en France, il ne l’aurait jamais cru. Et pourtant, la fougue de la jeunesse et l’esprit novateur, ont permis à Samuel Mungly de trouver la bonne filière. Il avait décidé de créer une société qui porterait le nom de Sam Le Dauphin Lavage Automobile, en Loire Atlantique en 2014. Une société spécialisée dans la préparation esthétique et l’entretien des voitures. Il savait d’avance qu’il avait trouvé un créneau porteur.

« J’ai constaté que la majorité des gens sont pressés et ont peu de temps à consacrer à l’entretien de leur voiture. J’ai donc proposé l’idée de préparation esthétique et entretien des voitures à domicile dans le respect de l’écologique. Le lavage est effectué à l’aide d’une machine à vapeur utilisant 4 litres d’eau au lieu d’environ 200 litres pour un nettoyage classique.»

Samuel Mungly, a investi toutes ses économies dans ce projet. Aujourd’hui, cet originaire de Phoenix est fier de dire que sa société détient une base de données de plus de 3 000 clients toutes catégories confondues. Parmi eux, des particuliers et des entreprises telles que Renault et Peugeot.

En 2016, il a participé au concours Jeunes Entrepreneurs organisé par Green Car Evening, une compagnie privée en collaboration avec le constructeur automobile Renault et l’Association Artisan Automobile de Loire Atlantique. Samuel Mungly décroche le titre du Meilleur Jeune Entrepreneur. « J’ai participé pour évaluer mes compétences et savoir si mon projet peut séduire. Cela a été le cas. Le prix que j’ai remporté m’a servi de tremplin. J’ai pu signer de nombreux contrats, surtout avec des grandes sociétés automobiles. »

Sa mission en tant que préparateur esthétique automobile consiste à embellir, entretenir et rajeunir une voiture sans que son propriétaire ait à dépenser une fortune. « Réparer des bosses sur une carrosserie ou les impacts sur le pare-brise, enlever des taches, changer les optiques de phares ou encore remplacer les jantes abîmées, sont parmi les services offerts. Je propose aussi une évaluation basée sur plusieurs points de contrôle pour la revente des véhicules », dit encore Samuel Mungly. Il organise aussi des jeux sur la sécurité routière.

Débuts prometteurs

Après la Form V au New Devton College Samuel Mungly atterrit sur le marché du travail. Il reçoit une proposition de travail dans une enseigne spécialisée dans la fabrication de verres optiques. Deux ans après, il est promu responsable de magasin à Cascavelle. Le jeune homme fait aussi du social. « J’ai constaté que les yeux son organe très important du corps humain. Je voulais que les soins soient accessibles au plus grand nombre de personnes, les jeunes en particulier. J’ai voulu mettre l’accent sur l’importance de la santé visuelle pour les jeunes et je me suis tourné vers SOS Village. »

« Suite à mon licenciement inattendu en juin 2013, j’ai eu l’idée de lancer ma propre société. C’était donc le moment de concrétiser mon rêve. Celui de partir en Europe. C’est là-bas que j’ai monté mon projet, tout en poursuivant mes études en optique »

Samuel Mungly prend l’avion en août 2013. Six mois plus tard, il lance son entreprise. Le succès est immédiat. Aujourd’hui, son objectif est ambitieux: ouvrir d’autres branches à travers la France avant de se lancer à Maurice par la suite.