Bollywood

Sanju : un portrait réaliste de la vie tumultueuse de Sanjay Dutt

Le réalisateur Rajkumar Hirani avait accompagné les proches de Sanjay Dutt pour l'accueillir le jour de sa libération de prison. Les deux sont de très bons amis. Rajkumar Hirani a débuté sa carrière avec Munnabhai MBBS (2003), film-culte avec Sanjay Dutt. Il a répété l'acteur pour la suite, Lage Raho Munnabhai (2006). Sanjay a fait une apparition spéciale dans PK (2014) avec Aamir Khan, Saurabh Shukla et Anushka Sharma.

Quand Hirani a eu l’idée de tourner le biopic de Sanjay Dutt, il a tenu plusieurs sessions de travail avec Sanjay Dutt. Ils se sont ensuite rencontrés à plusieurs reprises et leurs conversations d’une durée de 900 heures ont été enregistrées. Ils se sont rencontrés pendant 25 nuits et plusieurs jours. L’écrivain-directeur a été fasciné parce qu’il a écouté. Initialement, certains incidents paraissaient incroyables. Hirani a rencontré des témoins pour avoir la confirmation. Il a utilisé des points importants de leurs discussions pour écrire son film de deux heures et demie.

Hirani a été critiqué pour être à la solde de son ami. Certains pensent qu’il veut ainsi redorer l’image de l’acteur qui a pris un sale coup suite à ses mauvaises fréquentations. « Il n'y a aucune raison pour moi de consacrer trois ans de ma vie pour blanchir le nom de Sanjay Dutt. Il est sorti de prison et a payé son dû à la société », a riposté le réalisateur.

Le biopic décrit les différentes phases de la vie de Sanjay Dutt. Pour cette raison, Ranbir Kapoor a des looks variés dans le film. Les autres personnages du film ont été introduits à travers des posters. Il y a eu, par exemple, l'amour de folie de Sonam Kapoor, le lien émotionnel entre le père et le fils avec Paresh Rawal comme Sunil Dutt et le meilleur ami de l'acteur avec Vicky Kaushal. Anushka Sharma a un rôle spécial dans Sanju. Elle vient de Londres pour écrire un livre sur Sanjay Dutt sur l'insistance de l'acteur.

Une ressemblance extraordinaire de Ranbir à Sanjay Dutt

SanjuÉcrit et dirigé par Rajkumar Hirani, Sanju réuni Ranbir Kapoor (comme Sanjay Dutt), Paresh Rawal (Sunil Dutt), Manisha Koirala (Nargis), Dia Mirza (Manyata Dutt), Anushka Sharma, Sonam Kapoor (Tina Munim), Karishma Tanna (Madhuri Dixit), Jim Sarbh (Salman Khan), Tabu (dans une apparition spéciale), Vicky Kaushal (le meilleur ami de Sanju), Boman Irani, Sayaji Shinde et Mahesh Manjrekar.

Ranbir Kapoor a démontré qu'il demeure un talent de premier ordre. Il est très brillant dans les scènes de la bande-annonce. L'aisance avec laquelle, il s'est glissé dans la peau de Dutt est surprenante. Il a imité Sanjay Dutt parfaitement. Il parle comme lui, marche comme lui et adopte ses looks différents au fil des années.

One man, many lives

Le film nous mènera à l’époque ou Sanjay a fait ses débuts dans Rocky, sa descente dans l'enfer, son succès avec la franchise Munna Bhai, son emprisonnement, ses escapades amoureuses et bien-sur ses relations conflictuelles avec ses parents et son amitié.

L'acteur est vu mendiant sur les rues pour avoir de l'argent pour voyager en bus. En sus de ses liaisons à l’écran, Sanjay Dutt avait 308 petites amies. L'acteur avait peur que ses poumons n'effondrent un jour.

Le synopsis officiel du film se lit comme suit : « Few lives in our times are as dramatic and enigmatic as the saga of Sanjay Dutt. Coming from a family of cinema legends, he himself became a film star, and then saw dizzying heights and darkest depths: adulation of diehard fans, unending battles with various addictions, brushes with the underworld, prison terms, loss of loved ones and the haunting speculation that he might or might not be a terrorist. Sanju is in turn, a hilarious and heartbreaking exploration of one man’s battle against his own wild self and the formidable external forces trying to crush him. It depicts the journey of a man through everything that life can throw at him. Some true stories leave you thinking “did this really happen?” This is one such unbelievable story that happens to be true ».

Sortie : 29 juin 2018
Bannière : Vidhu Vinod Chopra Productions et Rajkumar Hirani Films
Mise en scène : Rajkumar Hirani
Musique :  Rohan Rohan et Vikram Montrose
Interprètes : Ranbir Kapoor, Anushka Sharma, Sonam Kapoor, Dia Mirza, Manisha Koirala, Paresh Rawal, Karishma Tanna, Jim Sarbh, Vicky Kaushal et Boman Irani


Sanju : Le plus beau cadeau d’anniversaire pour Sanjay Dutt

Quel que soit le sort de « Sanju » au box-office, ce film entrera dans les annales du cinéma indien comme le premier biopic d'une légende vivante du 7e art indien. Jamais une autre personnalité du cinéma a eu un tel honneur – de voir un film sur elle-même de son vivant. « Sanju » sort ce vendredi – qui coïncide avec le 59e anniversaire de l'acteur.

De son vrai nom Sanjay Balraj Dutt, Sanjay Dutt est né, le 29 juillet 1959, à Bombay. Il est le fils de deux légendes du cinéma indien - Sunil Dutt et Nargis. Il a joué dans 187 films en hindi. Il s'est vu octroyer deux Filmfare Awards, deux IIFA Awards, deux Bollywood Movie Awards, trois Screen Awards, trois Stardust Awards, un Global Indian Film Award et un Bengal Film Journalist's Association Award. Quatre de ses films ont enlevé des National Film Awards.

Premier film

Sanjay Dutt a fait sa première apparition au cinéma, en 1972, dans le film Reshma Aur Shera, film qui a réuni son père. Après ses études à The Lawrence School, Sanawar près de Kasauli, il a fait ses débuts comme acteur de premier plan dans Rocky (1981) aux côtés de Tina Munim. Cependant, la maman n'a pu voir le premier film de son fils, car elle était alitée dans un hôpital aux États-Unis menant une guerre contre le cancer. Elle est morte, le 3 mai 1981 - cinq jours avant la sortie du film.

Rocky, sorti le 8 mai 1981, a été produit et dirigé par Sunil Dutt. Outre Sanjay Dutt, le film réunit également Reena Roy, Tina Munim, Amjad Khan, Raakhee, Shakti Kapoor et Aruna Irani. Le film est devenu le 10e plus grand succès du box-office de l’année.

Sanjay a travaillé dans des films comme Vidhaata, Jeeva, Naam et Taaqatwar. Il avait fait un tort immense à sa carrière à cause de sa dépendance à la drogue. Sanjay Dutt était le choix original pour être l’acteur principal de Hero mais Subhash Ghai l’a remplacé par Jackie Shroff. Il a été remplacé par Anil Kapoor dans Lamhe. Sunil Dutt est venu à son secours et il lui a fait suivre une cure de désintoxication aux États-Unis.

Trois mariages et trois enfants

Sanjay a épousé l'actrice Richa Sharma à New York City, États-Unis, en 1987. Le couple a une fille, Trishala Dutt. Après deux ans de mariage, les médecins ont découvert que Richa avait une tumeur cérébrale. Elle est morte le 10 décembre 1996 chez ses parents à New York. Trishala a grandi et vit chez ses grands-parents.

Richa Sharma est venue en Inde avec l'intention de faire carrière au cinéma. Elle a rendu visite à Dev Anand, car elle voulait être l’héroïne de son prochain film. Comme elle était trop jeune, Dev a promis de l’introduire plus tard. Le vétéran a tenu sa promesse. Il a introduit Richa dans Hum Naujawan, en 1985. Elle a ensuite travaillé dans Anubhav (1986), Insaaf Ki Awaaz (1986), Sadak Chhap (1987) et Aag Hi Aag (1987).

Le second mariage de Dutt avec le mannequin Rhea Pillai, en 1998, n'a pas duré trop longtemps. Ils se sont séparés, en 2005. Dutt a ensuite épousé Manyata (née Dilnawaz Sheikh), en 2008, lors d'une cérémonie privée à Goa après une liaison de deux ans. Manyata lui a donné des jumeaux, le 21 octobre 2010.


Ranbir Kapoor très impressionnant

SanjuRanbir a fait son entrée à Bollywood en 2007 avec Saawariya, un échec au box-office. Il a, cependant, consolidé sa position avec des films tels que Wake Up Sid, Rocket Singh: Salesman of the Year, Ajab Prem Ki Ghazab Kahaani, Rajneeti, Rockstar et Barfi. Il a eu une série d’échecs avec Bombay Velvet, Besharam et Roy.

L’acteur a rebondi avec Ae Dil Hai Mushkil, en 2016, mais son dernier film, Jagga Jassoos, a été rejeté. En dépit de cela, Rajkumar Hirani le trouve comme un acteur fantastique. « J’aime travailler avec lui. J’aimerai travailler de nouveau avec lui. Des films marchent parfois et parfois non. Ce sont des choses courantes. Ranbir Kapoor est un super acteur… », a dit le réalisateur.

Subhash Ghai est une des personnes qui a vu la bande-annonce de Sanju. Il a été ébloui par les images. « En tant qu’un ami, Hirani m’a montré la bande-annonce du film. Je pense que c’est un très bon film qui sera blockbuster. Je suis choqué, surpris et content de la façon dont Ranbir Kapoor ait interprété le rôle de Sanjay Dutt et la façon dont il (Hirani) l’a dirigé. Je suis sûr que Sanju sera un grand succès. Il est un grand maître-artisan et un grand narrateur qui connaît très bien son boulot », a dit Subhsah Ghai.

Sanjay Dutt a quelques scènes dans son biopic. Il est très satisfait du produit final. Il n'a vu que quelques scènes du film. Le film, dont le titre du film n’a toujours pas rendu publique, sera dans nos salles, le 29 juin.


Sanjay Dutt et ses liens avec l’Île Maurice

Sanjay Dutt, 58 ans, est venu à l'Île Maurice à plusieurs reprises dans le cadre du tournage de ses films. Son premier film tourné sur notre sol a été Gumrah, une production de Yash Johar (père de Karan Johar) de Dharma Productions. Ce film avec Sridevi, Anupam Kher et Rahul Roy, mis en scène par Mahesh Bhatt est devenu le 7e plus grand succès de 1993.

Sanjay Dutt est revenu pour le tournage de Aatish: Feel the Fire (1994), film qui avait marqué le début de Sanjay Gupta (Kaante, Plan, Shootout at Wadala, Jazbaa et Kaabil) comme réalisateur à Bollywood. Ce film, lourdement inspiré par Deewaar (1975) et A Better Tomorrow (1986) a réuni Sanjay Dutt, Aditya Pancholi, Raveena Tandon, Karisma Kapoor, Atul Agnihotri, Shakti Kapoor, Gulshan Grover, Kader Khan, Ajit, Tanuja et Ram Mohan.

Les Mauriciens ont accueilli le fils de Sunil Dutt pour trois autres films - Andolan (1995) d'Aziz Sejawal avec Govinda, Sanjay Dutt, Mamta Kulkarni (qui a remplacé Divya Bharti après sa mort) et Somy Ali. Le film a été produit par Sajid Nadiadwala.

Vient ensuite Mahaanta (1997), une production d'Ayub Khan (Ayesha Film) mise en scène par Afzal Khan et réunissant Jeetendra, Sanjay Dutt et Madhuri Dixit. Le dernier film de Sanjay Dutt tourné à Maurice a été Khauff (2000), film de Sanjay Gupta, inspiré du film de Hollywood, The Juror.

Après son incarcération, Sanjay Dutt a été vu pour la première fois dans Bhoomi (2017) d'Omung Kumar. Ce film n'a pas eu le succès escompté. Son prochain début sera Saheb, Biwi Aur Gangster 3 de Tigmanshu Dhulia avec Jimmy Shergill, Mahi Gill et Chitrangada Singh.

Sunil Dutt demande à Sanjay Dutt qui était à l'Île Maurice de rentrer d'urgence

Alors qu'il est à Maurice pour le tournage d'Aatish, l'industrie du cinéma indien est éclaboussée par l'affaire des armes illégales qu'il aurait obtenues d'une cargaison des armes, munitions et explosives que des terroristes ont utilisées pour perpétrer 13 explosions dans différentes parties de Mumbai, le 12 mars 1993. Bilan : 257 morts et plus de 700 blessés. Dawood Ibrahim, le terroriste le plus recherché par l’Inde, est accusé d’être le cerveau de ces explosions. Le terroriste avait en sa possession 29 passeports incluant des passeports de la Belgique, du Burkina Faso, de l’Île Maurice et de l’Azerbaïdjan.

Sunil Dutt a donné un coup de fils à Sanjay pour lui ordonner de rentrer à Bombay le plus vite possible pour blanchir son nom. De sa chambre d’hôtel à Maurice, l'acteur a demandé à ses amis de détruire les armes qu'il gardait chez lui. Or, il ne savait pas que son téléphone était sur écoute. Il est arrêté par la police à sa descente d’avion, en avril 1993, sous la Terrorist and Disruptive Activities (Prevention) Act (TADA).

Les accusations du terrorisme sont rejetées, mais il est condamné pour être en possession des balles et des armes à feu interdites, dont un AK-56. Après avoir purgé une peine de 42 mois à la prison de Yerwada de Pune, il est devenu un homme libre, le 25 février 2016.


Madhuri Dixit inquiète du film sur Sanjay Dutt

Madhuri Dixit

Les biopics basés sur les personnalités ont une tendance à relever certaines vérités parfois inconfortables. Depuis que Rajkumar Hirani ait annoncé son biopic sur Sanjay Dutt, cela donne un petit souci à Madhuri Dixit. Ce n'est un secret pour personne que Sanjay et Madhuri étaient sur le point de se marier quand l'affaire des attentats terroristes avaient éclaté, en 1993. Dutt qui tournait à Maurice à l’époque avait été rappelé d'urgence en Inde par son père, feu Sunil Dutt. Il avait été arrêté à sa descente d'avion à Mumbai.

Madhuri avait alors décidé de se dissocier avec l'acteur pour ne pas mettre son avenir en péril. Maintenant, elle a peur que certaines vérités de cette liaison soient rendues publiques à travers le biopic. On laisse entendre qu'elle aurait même donné un coup de fil à Sanju pour lui demander de ne faire aucune mention de leur association dans ce biopic. La censure avait autorisé une durée de 2 heures 35 minutes à Sanju. L’équipe a décidé de la réduire. Toute une chanson et quelques scènes ont été enlevées.  « J’ai le sentiment que la chanson reduisait l’impact du film. Mes collaborateurs étaient d’accord avec moi », a expliqué Hirani.

Sanjay Dutt parle de sa participation dans son biopic

Le biopic de Sanjay Dutt est un des films les plus attendus de 2018. Sanjay partage une relation spéciale avec le directeur Hirani et le producteur Vidhu Vinod Chopra. Il a dit que ces deux personnes forment partie de sa famille. Sanjay Dutt a récemment parlé longuement sur sa participation au tournage du film.

« Ma participation a été différente cette fois-ci. Normalement les cinéastes me racontent une histoire qu'ils veulent tourner avec moi. Or, pour le biopic, c'est moi qui leur a tout raconté sur ma vie », a précisé l'acteur qui fait une apparition spéciale dans le film. Il semblerait que Hirani n’est pas satisfait du produit final. De ce fait, il veut tourner de nouveau plusieurs séquences. Selon, une proche de Hirani, les escapades amoureuses de Sanjay Dutt n’ont pas été exploitées à leur juste valeur. Cet aspect a été totalement négligé – ce qui a compromis et dilué l’impact. Il y a plusieurs épisodes de la vie de l’acteur qui n’ont pas été tournés à la satisfaction du réalisateur.