Economie

Sudhir Sesungkur : «De nombreuses multinationales ne paient pas leur juste part d’impôts»

Sudhir Sesungkur

Que ce soit à Maurice ou dans d’autres pays dans le monde, de grandes multinationales qui génèrent des milliards de dollars ne contribuent pas équitablement à la caisse de l’état.

C’est ce qu’a déclaré le ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance, Sudhir Sesungkur, lors de  la 12e conférence d’Asia/Africa International Fiscal Association qui s’est tenue la fin de la semaine dernière à l’hôtel Sofitel, Flic-en-Flac.

« Les compagnies multinationales qui font des affaires dans le monde entier sont nombreuses à ne pas respecter le système de la taxation. Par contre, ce sont les mêmes compagnies qui génèrent des milliards de dollars », a déploré Sudhir Sesungkur. À titre d’exemple, il a cité, des milliers de Mauriciens utilisent Google, Yahoo, Facebook, Youtube, entre autres.

« Ces compagnies internationales génèrent leurs revenus avec nous. Toutefois, elles ne contribuent pas à la caisse de l’État », a soutenu Sudhir Sesungkur. Pour lui, c’est une anomalie majeure. Comment encourager ces compagnies à contribuer au développement du pays dans lesquels elles opèrent ? Quelles sont les méthodologies à adopter ?

Autant sont les questions qui ont été abordées pendant la conférence. Cet atelier de travail avait pour but de partager des connaissances sur les nouvelles méthodologies pour taxer les entreprises opérant dans le domaine numérique. La publication d’un rapport par des experts internationaux sur les méthodes à utiliser est attendue en septembre.