Live News

UTM : découvrez le rapport «accablant» du Quality Audit

Le Quality Audit, commandité par la Tertiary Education Commission sur l’Université des Technologies de Maurice fait bel et bien mention de l’ingérence alléguée de la directrice de l’institution tertiaire dans l’exercice d’audit. 
Selon le panel, elle a tenté de manipuler le processus et de remettre en question l’intégrité du panel. Autre faiblesse soulignée, il s’agit du traitement des dossiers qui peut prendre plus de six mois. Le panel conseille, par ailleurs, à l’université de mieux gérer son image et d’augmenter sa visibilité.

Même si plusieurs failles ont été identifiées, le panel a salué la contribution des universitaires en termes de qualité d’enseignement et au soutien accordé aux étudiants. Il a également salué la créativité du plan stratégique 2016 -2020 rédigé par l’université. Le panel estime, toutefois, que sa mise en application n’est pas réaliste. Il serait donc mieux de revoir le time frame afin de s’assurer que les objectifs soient accomplis.

Une autre recommandation incluse dans ce document concerne la mise sur pied d’un cadre pour vulgariser une culture de qualité. Actuellement, il n’existe guère de référence de qualité utilisée par les universitaires. Le panel s’est aussi penché sur les pratiques de bonne gouvernance qui ne sont pas toujours respectées. À titre d’exemple, les pouvoirs du directeur et du président ne sont pas clairement définis, situation qui pourrait prêter à confusion.

Dans un autre volet, le panel dit avoir constaté l’incapacité de l’administration à traiter rapidement les demandes, ce qui mène à un sentiment de frustration parmi les étudiants et le personnel. Le manque de soutien financier par le gouvernement constitue un handicap pour l’université et le panel estime que la question doit être soulevée par son conseil d’administration. L’amélioration des infrastructures et des technologies est une nouvelle fois recommandée.

D’autre part, si le rapport salue l’engagement du personnel académique, il est conseillé à la direction de collaborer avec le Student Council.

Ce rapport a fait l'objet de la Private Notice Question du leader de l'opposition au Parlement ce jeudi. 

Dans une déclaration à Radio Plus, la directrice générale de l'UTM, Sharmila Seetulsingh-Goorah, parle d’attaques personnelles et rejette les accusations de Xavier-Luc Duval selon lesquelles elle bénéficie de la protection de la ministre de l’Éducation.

Ci-dessous le rapport du Quality Audit :

UTM : découvrez le rapport «accablant» du Quality Audit by Defimedia on Scribd